Nombre record de près de 150.000 donneurs d’organes belges

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes, de tissus et de sang

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 13/11/2012

32.714 Belges en 2012, se sont déjà inscrits en tant que donneurs d'organes.
Au total, la Belgique compte désormais 148.458 candidats au don d'organes. Cette augmentation est notamment liée à l'action Facebook lancée par le SPF Santé publique qui permet aux Belges d'afficher leur volonté de devenir donneurs d'organes après leur mort, rapportent Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen. Plus de 6.500 signalements ont été enregistrés en un mois.

Source : Belga 20/10/2012


Articles similaires

Belgique : deuxième meilleur score en matière de dons d'organes

Belgique : deuxième meilleur score en matière de dons d'organes

- Don d'organes, de tissus et de sang

Avec 25,2 donneurs d'organes par million d'habitants, la Belgique a obtenu en 2014 le deuxième meilleur « score » en matière de don d'organes parmi les huit pays affiliés à Eurotransplant, organisme de services pour les centres de transplantation, les laboratoires et les hôpitaux transplanteurs. Seule la Croatie a réalisé en 2014 un score supérieur avec 33,9 donneurs.
Le bon résultat obtenu par la Belgique s'explique en grande partie par sa législation. En Belgique, on est en effet automatique...

Lire la suite

DON D’ORGANES

- Don d'organes, de tissus et de sang

o    Conseil de l'Europe - Journée européenne du Don d'organes

o    Organes prélevés sans en avoir informés la famille : arrêt de la CEDH

o    Orgaan donatie door patiënten intensieve zorgen in Nederland

o    Elections et sensibilisation au don d'organes

o    Pénurie de don de corps ?

o    Accélérer le prélèvement d'organes chez les victimes d'un accident ?

o    Donneurs d'organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

Lire la suite

Pays-Bas : un « non » massif à l’inscription pour le don d’organes

Pays-Bas : un « non » massif à l’inscription pour le don d’organes

- Don d'organes, de tissus et de sang

Comme beaucoup d'autres pays, les Pays-Bas sont confrontés à une pénurie de donneurs d'organes. A tel point que le gouvernement songe à modifier le système pour passer du consentement exprès à celui du consentement présumé, comme c'est le cas en Belgique. Un projet de loi a récemment été adopté par le Parlement néerlandais, qui a demandé des éclaircissements supplémentaires au Conseil d'État. Ce dernier doit encore s'exprimer sur la proposition qui vise donc à instaurer le principe du « oui, s...

Lire la suite