LE CHIFFRE DU MOIS : 380.967

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes, de tissus et de sang

Actualités - Belgique

Publié le : 08/01/2020

380.967 VOLONTAIRES AU DON D'ORGANES EN 2019 en Belgique.
Les belges volontaires au don d'organes aurait  fort augmenté passant de 27.449 volontaires en 2002, à 353.842 en 2018 pour atteindre 380.967 en 2019.
Pour la même année, 198.655 personnes ont exprimé leur opposition au don de leurs organes. Un chiffre stable, ils étaient 192.542 en 2002.

Voir aussi: Dossier de l'IEB : Le don d'organes : donner pour sauver ou se vendre pour survivre ?


Articles similaires

Déclarations anticipées en fin de vie : plus de chiffres

Déclarations anticipées en fin de vie : plus de chiffres

- Euthanasie et suicide assisté

Entre le 1er janvier et la mi-octobre 2013 , 15.279 déclarations anticipées de volonté d'euthanasie auraient été enregistrées dans les différentes administrations communales du pays. Ce nombre dépasse déjà le chiffre de l'année 2012, qui était d'un peu plus de 12.000. Depuis le 1er septembre 2008, tout citoyen peut effectivement se rendre à la commune pour y faire enregistrer une déclaration anticipée en matière d'euthanasie, au cas où ils se trouveraient un jour dans un état d'inconscience ir...

Lire la suite

Luxembourg : avortement absence totale de chiffres

Luxembourg : avortement absence totale de chiffres

- Avortement

Au Luxembourg, personne n'a aucune idée du nombre d'Interruptions Volontaires de Grossesse (IVG) pratiquées, ni du profil des patientes qui y ont recours.
L'avortement a été dépénalisé au Luxembourg par une loi du 15 novembre 1978. Après deux réformes successives en 2012 et 2014, la loi dépénalisant l'avortement avant 12 semaines a ôté toutes les conditions initiales. Aucun motif n'est désormais demandé à la femme qui veut avorter.
De plus, le cadre d'accompagnement de la femme en détresse a é...

Lire la suite

Le don d’organes après euthanasie : les chiffres parlent

Le don d’organes après euthanasie : les chiffres parlent

- Don d'organes et euthanasie

Le nombre de personnes euthanasiées sur lesquelles des tissus ou des organes sont prélevés, augmente aux Pays-Bas comme en Belgique. Malgré cela, des médecins considèrent que cette pratique n'est pas encore assez connue et veulent l'encourager pour répondre aux longues files d'attentes pour les transplantations (ex. 761 personnes sur la liste d'attente pour l'implantation d'une cornée).

L'enjeu est de taille : les personnes mourant par euthanasie représentent 4,4 % des décès aux Pays-Bas. Le ...

Lire la suite