Don d'organes: exclure les patients atteints de la maladie de Parkinson ?

 Imprimer

Thématique : Statut du corps humain / Don d'organes, de tissus et de sang

Actualités

Publié le : 07/03/2013

Dans son avis n°8800, le Conseil supérieur de la santé s'est penché sur la pertinence de l'exclusion des personnes atteintes de la maladie de Parkinson (MP) de la liste des donneurs de tissus, organes et cellules.

En effet, l'évolution de cette maladie est lente et le mécanisme de transmission n'est pas démontré. La prévalence de cette maladie est de 3 pour 1000 au sein de la population belge et nombreux sont les patients en attente d'une greffe.  Au vu de ces considérations, le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) recommande qu'un patient présentant une MP ne soit pas exclu comme donneur d'allogreffes pour autant que  le diagnostic de la MP ait été posé avec certitude et que le greffon ait été sécurisé ou qu'il présente un intérêt pour le pronostic vital du receveur.
 


Articles similaires

DON D’ORGANES

- Don d'organes, de tissus et de sang

 

 

 

 

 

 

o    Pays-Bas : un « non » massif à l'inscription pour le don d'organes

o    Pays-Bas : consentement présumé pour le don d'organes

o    Royaume-Uni : provoquer la mort des personnes en état prolongé de coma pour prélever leurs organes ?

o    Pays-Bas : un courrier ministériel aux jeunes pour inciter au don d'organes

Lire la suite

DON D’ORGANES

- Don d'organes, de tissus et de sang

o    Conseil de l'Europe - Journée européenne du Don d'organes

o    Organes prélevés sans en avoir informés la famille : arrêt de la CEDH

o    Orgaan donatie door patiënten intensieve zorgen in Nederland

o    Elections et sensibilisation au don d'organes

o    Pénurie de don de corps ?

o    Accélérer le prélèvement d'organes chez les victimes d'un accident ?

o    Donneurs d'organes : la Belgique est leader européen avec la Croatie

Lire la suite

Elections et sensibilisation au don d'organes

Elections et sensibilisation au don d'organes

- Don d'organes, de tissus et de sang

Quelque 90.000 affiches et dépliants ont été distribués à plus de 200 communes dans tout le pays et un certain nombre de ces communes ont ouvert un guichet où les électeurs ont pu se faire enregistrer comme donneurs d'organes potentiels.
Pour rappel, 193.516 personnes sont déjà inscrites au Registre National comme donneurs potentiels. Mais chaque semaine, deux personnes meurent parce qu'elles n'ont pas reçu à temps un nouvel organe. En Belgique, 1.150 patients sont toujours sur liste d'attente...

Lire la suite