Cardio 3 : des cellules souches adultes pour régénérer le coeur fragilisé

 Imprimer

Thématique : Recherche biomédicale / Génétique

Actualités - Etats-Unis Etats-Unis

Publié le : 06/02/2014

L'autorité américaine de santé, la Food and Drug Administration (FDA) vient de donner son feu vert à la société biopharmaceutique belge Cardio3 BioSciences pour un essai clinique de phase III sur le test du traitement C-Cure sur 240 patients. Ce traitement, qui utilise des cellules souches adultes, "représente les travaux les plus avancés dans le domaine des thérapies cellulaires pour les maladies cardiaques". Il pourrait être mis sur le marché à l'horizon 2016 et permettrait de ne pas recourir à une transplantation.
Pour parvenir à cette thérapie, les chercheurs ont prélevé des cellules souches adultes dans la propre moelle osseuse du patient, au niveau de la hanche, et les ont ensuite "programmées in vitro pour devenir des cellules de lignées cardiaques". Concrètement, ils "reproduisent les signaux protéiniques qui, dans l'embryon permettent aux cellules de se différencier en cellules d'un organe particulier". Les cellules cardioréparatrices obtenues "sont ensuite injectées dans le myocarde  au moyen d'un cathéter spécialement développé". 
Lefigaro.fr 28/01/2013
 


Articles similaires

Leuven: production de cellules souches adultes issues de tissus graisseux

- Génétique

"Avec Cellerix, TiGenix est la plateforme de thérapie cellulaire la plus avancée du monde. Cette plateforme est la seule qui ait obtenu l'approbation des autorités européennes pour faire des études cliniques et les commercialiser immédiatement." affirme le communiqué de presse diffusé largement ces jours-ci en Belgique.

TiGenix espère surtout tirer sa croissance des 3 nouveaux produits apportés par Cellerix, tous  en cours d'études cliniques, et fabriqués à partir des cellules souches adultes...

Lire la suite

Cellules souches : appel aux donneurs d’origine non-européenne

Cellules souches : appel aux donneurs d’origine non-européenne

- Génétique

Parmi les 81.300 donneurs inscrits au registre belge de donneurs de cellules souches, seulement 1,5% est d'origine nord-africaine, centrafricaine ou turque, un taux trop faible par rapport aux besoins des receveurs. Parmi les patients de ces origines, une personne sur trois ne trouve donc pas de donneur.

Les cellules souches en question ont la caractéristique d'être indifférenciées et divisibles indéfiniment. C'est à partir de ces cellules « mères » que toutes les autres cellules sanguines (...

Lire la suite

Cellules souches adultes et polyarthrite rhumatoïde

Cellules souches adultes et polyarthrite rhumatoïde

- Génétique

Ce 22 avril 2013, TiGenix, leader européen de la thérapie cellulaire, a annoncé des résultats positifs suite à une étude de Phase IIa portant sur le traitement de la polyarthrite rhumatoïde réfractaire. Rien qu'en Europe, aux États-Unis et au Japon, 150.000 à 300.000 patients atteints de cette maladie ne répondraient pas aux traitements existant actuellement. Au cours de cette étude, 26 patients ont reçu des doses de Cx611, une suspension de cellules souches adultes issues du tissu adipeux d'u...

Lire la suite