Soins palliatifs : création et financement privé d’une chaire d’enseignement en Suisse

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Suisse Suisse

Publié le : 08/08/2014

Pour soutenir le développement des soins palliatifs, l'Académie des sciences médicales (ASSM) a lancé un appel de fonds pour créer une chaire d'enseignement et de recherche. L'assureur maladie Helsana a accepté de financer le lancement de la structure, à hauteur de 2,5 millions de francs.
Les universités suisses ont jusqu'au 15 août pour déposer leur demande pour accueillir la future chaire. Selon l'ASSM, les cinq hautes écoles ont déjà manifestés leur intérêt pour développer plus avant cette spécialité qui à l'heure actuelle ne compte qu'une seule chaire au niveau suisse, à Lausanne. L'ASSM assure que l'assureur-maladie n'aura aucun droit de regard sur l'enseignant choisi ni sur le programme développé par la haute école qui sera sélectionnée. L'Université devra aussi s'engager à maintenir la chaire au-delà de la période de soutien.
 


Articles similaires

Une mort paisible et très souvent sans douleur pour les patients en soins palliatifs

Une mort paisible et très souvent sans douleur pour les patients en soins palliatifs

- Soins palliatifs

Une étude de l'Université de Wolongong, en Australie, démontre que 85% des patients qui ont reçus des soins palliatifs sont délivrés de toute douleur et symptôme graves au moment de leur mort. Les chercheurs australiens ont étudié l'évolution de la prise en charge de la douleur en soins palliatifs sur ces dix dernières années, sur plus de 250 000 patients.

Au sein de ce vaste échantillon, les principaux symptômes provoquant le malaise d'un patient en début de soins palliatifs étaient pour 13,...

Lire la suite

Belgique : interpellation des parlementaires sur les soins palliatifs et continus

Belgique : interpellation des parlementaires sur les soins palliatifs et continus

- Soins palliatifs

Dans le cadre des « Jeudis de l'hémicycle », la Fédération des soins palliatifs et continus en région bruxelloise a tenu le 4 juin 2015, à exprimer au Parlement son inquiétude et sa préoccupation concernant l'état des soins palliatifs belges, spécialement à Bruxelles. Sa présidente Dominique Bouckenaere a en effet expliqué que le nombre de demandes d'admission en service de soins palliatifs augmente de manière considérable, ayant même doublé en l'espace de cinq ans dans les deux grands hôpitau...

Lire la suite

Les soins palliatifs manquent de bénévoles

Les soins palliatifs manquent de bénévoles

- Soins palliatifs

Une étude publiée par le groupe de recherche interuniversitaire sur la fin de vie (VUB et UGent) affirme qu'il devient de plus en plus difficile de trouver des bénévoles pour les services de soins palliatifs en Belgique.

Ceux qui s'engagent se voient accorder le plus souvent un rôle psychosocial et existentiel. Ils sont en effet souvent sollicités pour écouter, bavarder, tisser du lien avec le patient et sa famille, assurer une présence et un relais entre les patients et les soignants qui n'...

Lire la suite