Repères éthiques pour accompagner la personne en fin de vie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 10/02/2010

Visitez notre site web entièrement mis à neuf !

Vous y trouverez un nouveau dossier de l'I.E.B. sur le thème « Repères éthiques pour accompagner la personne en fin de vie ».  

Les situations de vieillesse et de vie finissante sont complexes, parfois douloureuses. Elles suscitent des questions délicates qui ne s'accommodent pas de réponses simplistes. Elles mettent au défi notre sens de la solidarité et notre ingéniosité à trouver les voies et moyens d'exprimer par des gestes dignes l'authentique compassion.  
De façon synthétique, sous forme de questions-réponses, ce dossier se propose d'éclairer certaines distinctions conceptuelles capitales et de fournir quelques repères éthiques pour l'accompagnement des personnes en fin de vie. 


Articles similaires

Plus de 450.000 personnes âgées en Belgique ont besoin de soins infirmiers.

- Soins palliatifs

En 2012, près d'un quart des personnes âgées de plus de 65 ans bénéficient de soins infirmiers, lourds ou légers en fonction de leur état de santé, à domicile ou en maison de repos. Près des deux tiers d'entre elles sont soignées chez elles, tandis que les autres sont soignées en maisons de repos. En 2030, les plus de 65 ans seront plus de 2,7 millions, pour 1,9 million en 2012.
Ces chiffres témoignent à eux seuls de l'enjeu fondamental que représentent, pour les prochaines années, des service...

Lire la suite

Luxembourg : priorité à la formation en soins palliatifs pour mieux accompagner la fin de vie

- Soins palliatifs

Au Grand-Duché de Luxembourg, depuis l'entrée en vigueur de la loi du 16 mars 2009 réglementant les soins palliatifs ainsi que l'euthanasie et l'assistance au suicide, toute personne en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable a le droit de pouvoir bénéficier de soins palliatifs. Cette généralisation des soins palliatifs de qualité compte parmi les priorités du gouvernement luxembourgeois. Il s'agit de permettre à la personne en fin de vie, mais aussi à sa famille et son e...

Lire la suite

Boussu : l'hôpital laisse mourir les personnes âgées trop facilement ?

- Soins palliatifs

Les hôpitaux sont-ils trop prompts à envisager la fin de vie de patients âgés ? La mésaventure survenue à Jeanina Piechocki, 84 ans, pose question. Suite à une insuffisance respiratoire, les médecins de l'hôpital Epicura Hornu avaient proposé de la placer en soins palliatifs. Et ce, alors qu'il y avait, d'après la famille, encore de l'espoir.   Les enfants sont proches de leur mère, la sauvent d'un étouffement probable et continuent à veiller sur elle. (...)
Aujourd'hui hospitalisée à Ambroise...

Lire la suite