Luxembourg : priorité à la formation en soins palliatifs pour mieux accompagner la fin de vie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Luxembourg Luxembourg

Publié le : 03/06/2015

Au Grand-Duché de Luxembourg, depuis l'entrée en vigueur de la loi du 16 mars 2009 réglementant les soins palliatifs ainsi que l'euthanasie et l'assistance au suicide, toute personne en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable a le droit de pouvoir bénéficier de soins palliatifs. Cette généralisation des soins palliatifs de qualité compte parmi les priorités du gouvernement luxembourgeois. Il s'agit de permettre à la personne en fin de vie, mais aussi à sa famille et son entourage, de passer les derniers moments dans les meilleures conditions possibles, que ce soit en milieu hospitalier, dans les établissements d'aide et de soins ou auprès des réseaux d'aide à domicile.
Une grande importance est notamment accordée à la formation : depuis le 1er janvier 2015, Corinne Cahen, ministre de la Famille, exige, dans le cadre de l'agrément accordé aux gestionnaires de services pour personnes âgées,  que 40% du personnel d'encadrement dispose d'une qualification d'au moins 40 heures en soins palliatifs. Une permanence en soins palliatifs doit en outre être assurée par au moins une personne ayant suivi une formation d'approfondissement (160 heures).
À ce jour, plus de 2.600 personnes au Luxembourg ont reçu le certificat de sensibilisation en soins palliatifs (40 heures), et près de 250 celui de la formation approfondie (160 heures).
Source :  gouvernement.lu

 


Articles similaires

Une mort paisible et très souvent sans douleur pour les patients en soins palliatifs

- Soins palliatifs

Une étude de l'Université de Wolongong, en Australie, démontre que 85% des patients qui ont reçus des soins palliatifs sont délivrés de toute douleur et symptôme graves au moment de leur mort. Les chercheurs australiens ont étudié l'évolution de la prise en charge de la douleur en soins palliatifs sur ces dix dernières années, sur plus de 250 000 patients.

Au sein de ce vaste échantillon, les principaux symptômes provoquant le malaise d'un patient en début de soins palliatifs étaient pour 13,...

Lire la suite

Soins palliatifs : création et financement privé d’une chaire d’enseignement en Suisse

Soins palliatifs : création et financement privé d’une chaire d’enseignement en Suisse

- Soins palliatifs

Pour soutenir le développement des soins palliatifs, l'Académie des sciences médicales (ASSM) a lancé un appel de fonds pour créer une chaire d'enseignement et de recherche. L'assureur maladie Helsana a accepté de financer le lancement de la structure, à hauteur de 2,5 millions de francs.
Les universités suisses ont jusqu'au 15 août pour déposer leur demande pour accueillir la future chaire. Selon l'ASSM, les cinq hautes écoles ont déjà manifestés leur intérêt pour développer plus avant cette ...

Lire la suite

Du neuf pour les travailleurs indépendants: congé soins palliatifs

- Soins palliatifs

Du neuf dans le régime des travailleurs indépendants qui cessent temporairement leurs activités pour donner des soins palliatifs à un enfant ou à leur partenaire

Allocation
Ces travailleurs recevront désormais une allocation forfaitaire identique au montant correspondant à deux fois la pension minimum d'un travailleur indépendant. Le travailleur devra mettre fin à son activité pendant  au minimum 4 semaines jusqu'à maximum 3 mois consécutifs.  

Pension
La période d'interruption temporaire d...

Lire la suite