Le premier Atlas mondial répertorie les besoins non satisfaits en soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités

Publié le : 06/02/2014

À l'heure actuelle, une personne sur 10 seulement ayant besoin de soins palliatifs en bénéficie. Ces besoins non satisfaits ont été cartographiés pour la première fois dans le Global Atlas of Palliative Care at the End of Life (Atlas mondial des soins palliatifs en fin de vie), publié conjointement par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l'Alliance mondiale pour les soins palliatifs (WPCA).
Près du tiers des personnes qui ont besoin de soins palliatifs souffrent du cancer. Les autres sont atteintes de maladies évolutives qui touchent le coeur, les poumons, le foie, les reins, le cerveau, ou bien de maladies chroniques mortelles, dont le VIH et la tuberculose résistante aux médicaments.
On estime que, chaque année, plus de 20 millions de patients ont besoin de soins palliatifs en fin de vie, dont 6% sont des enfants. Ce chiffre passe à au moins 40 millions si l'on compte toutes les personnes qui pourraient bénéficier de soins palliatifs à un stade plus précoce de leur maladie. Les soins palliatifs comprennent souvent un appui aux membres de la famille, ce qui ferait plus que doubler les besoins en personnel.
En 2011, environ 3 millions de patients ont reçu des soins palliatifs, dont la grande majorité en fin de vie. Bien que la plupart des soins palliatifs soient dispensés dans des pays à revenu élevé, près de 80% des besoins mondiaux en soins palliatifs se situent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Vingt pays dans le monde seulement ont pleinement intégré les soins palliatifs dans leurs systèmes de soins de santé. (Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, États-Unis d'Amérique, France, Hong Kong, Irlande, Islande, Italie, Japon, Norvège, Ouganda, Pologne, Roumanie, Royaume-Uni, Singapour, Suède et Suisse.)


Articles similaires

Reconnaissance de l'expertise infirmière en soins palliatifs : les critères d'agrément sont publiés

Reconnaissance de l'expertise infirmière en soins palliatifs : les critères d'agrément sont publiés

- Soins palliatifs

Cette publication ouvre la voie à une reconnaissance très attendue par les infirmiers mais également par les patients qui sont de plus en plus demandeurs de non-acharnement thérapeutique et de soins palliatifs. Cette qualification est déjà exigée dans les normes de la fonction palliative hospitalière, mais il faudra s'assurer de la promouvoir également dans d'autres contextes (on pense par exemple, à la gériatrie, au domicile, dans le cadre de prise en charge de certaines pathologies graves,.....

Lire la suite

Les soins palliatifs ont besoin de moyens financiers : Mémorandum 2014

Les soins palliatifs ont besoin de moyens financiers : Mémorandum 2014

- Soins palliatifs

Par leur Memorandum en 12 points, la Fédération Wallonne des Soins Palliatifs (FWSP) demande aux autorités de promouvoir des soins palliatifs de qualité accessibles à tous.
D'après la FWSP, « beaucoup de patients ne bénéficient de soins palliatifs que dans les dernières semaines, les derniers jours, voire les dernières heures de leur vie. »
La Fédération souligne qu'il est nécessaire d'adapter les offres de soutien aux besoins du patient et de ses proches, quel que soit le lieu de vie du patie...

Lire la suite

Belgique : création d’une chaire en soins palliatifs

Belgique : création d’une chaire en soins palliatifs

- Soins palliatifs

Dans notre pays, de plus en plus de patients sont susceptibles de relever de la médecine palliative, et pourtant, des études européennes ont pointé du doigt les carences dans la formation des médecins en ce domaine. C'est dans ce contexte que l'Université Catholique de Louvain vient de signer une convention en vue de créer une Chaire d'enseignement et de recherche en soins palliatifs.
Créée sous l'égide de la Fondation Louvain, avec l'Ordre de Malte-Œuvre du Calvaire, cette Chaire se donne tro...

Lire la suite