La pratique de l'euthanasie nuit-elle au développement des soins palliatifs?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 10/01/2012

10% des médecins belges interrogés lors d'une étude récente le pensent.  De même, plus de la moitié des médecins interrogés estiment que le médecin doit pouvoir décider, en concertation avec l'équipe en charge des soins, d'administrer des substances létales à un patient atteint d'une maladie incurable en proie à des souffrances insupportables et qui n'est pas en mesure de prendre lui-même des décisions. Trois quart des médecins sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle l'euthanasie à la demande du patient peut constituer une forme adéquate de soins palliatifs. 10% des médecins interrogés pensent toutefois que la loi relative à l'euthanasie nuit au bon développement des soins palliatifs. La majorité des médecins sont partisans d'une extension de la loi aux mineurs, tandis qu'une petite moitié d'entre eux soutient l'extension de la loi aux patients devenus incapables (mais qui ne sont pas en fin de vie), et qui sont en possession d'une déclaration anticipée écrite d'euthanasie.
Enfin, 25% des médecins estiment que l'euthanasie est une affaire privée entre le médecin et son patient qui ne doit pas être soumise au contrôle de la Commission d'évaluation.

Source : Medi-Sphere 384 - 8/12/2011 - Cahier AGEING


Articles similaires

Le sous-financement des soins palliatifs dans certaines régions en Belgique

Le sous-financement des soins palliatifs dans certaines régions en Belgique

- Soins palliatifs

La province de Luxembourg compte actuellement deux centres de soins palliatifs pour un total de 12 lits. C'est vraiment trop peu pour répondre à toutes les demandes, alors que la loi prévoit que chaque citoyen se trouvant confronté à une maladie grave a droit aux soins palliatifs.

"Très souvent, quand on leur annonce qu'il n'y a plus de traitement, les patients souhaitent rentrer chez eux. Or les familles n'ont pas toujours les moyens de s'en occuper", constate Marie-Bernadette Mossay, infir...

Lire la suite

Les médecins généralistes peu formés en Soins Palliatifs

Les médecins généralistes peu formés en Soins Palliatifs

- Soins palliatifs

La formation de base des généralistes et les recyclages qu'ils suivent durant leur carrière ne sont pas suffisants pour les familiariser avec les soins palliatifs dans tous leurs aspects, conclut Peter Pype (Ugent/UAntwerpen) dans sa thèse de doctorat déposée cette semaine.
C'est surtout en travaillant avec des infirmiers membres d'équipes chargées de fournir des soins palliatifs à domicile que ces médecins développent leurs connaissances. On estime qu'environ 15.000 personnes ont besoin de so...

Lire la suite

Belgique : interpellation des parlementaires sur les soins palliatifs et continus

- Soins palliatifs

Dans le cadre des « Jeudis de l'hémicycle », la Fédération des soins palliatifs et continus en région bruxelloise a tenu le 4 juin 2015, à exprimer au Parlement son inquiétude et sa préoccupation concernant l'état des soins palliatifs belges, spécialement à Bruxelles. Sa présidente Dominique Bouckenaere a en effet expliqué que le nombre de demandes d'admission en service de soins palliatifs augmente de manière considérable, ayant même doublé en l'espace de cinq ans dans les deux grands hôpitau...

Lire la suite