Belgique : appel urgent pour financer les soins palliatifs

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Soins palliatifs

Actualités - Belgique

Publié le : 18/05/2017

Alors que la Ministre des affaires sociales et de la santé publique, Maggie De Block, prépare un nouveau plan de financement hospitalier, les trois fédérations des soins palliatifs (bruxelloise, wallonne et flamande) demandent à ce qu'elle se positionne en faveur des soins palliatifs par la réaffectation des moyens du secteur curatif vers le secteur palliatif.

Cela permettrait une véritable mise en application de la loi sur les soins palliatifs de 2016 qui bannit le prescrit légal de trois mois d'espérance de vie pour l'instauration des soins palliatifs et prône une introduction plus précoce et progressive en fonction des besoins du patient.

En effet, d'après une enquête PICT de 2015, 16% des patients atteints de cancer en Belgique reçoivent une chimiothérapie au cours de leur dernier mois de la vie, alors que ces soins sont à ce stade souvent inutiles et très coûteux. En Belgique, plus qu'ailleurs en Europe, un grand nombre de personnes décèdent à l'hôpital, bien qu'elles préfèreraient généralement vivre leurs derniers instants chez elles.

Alors que les soins palliatifs ont prouvé leur valeur et que les équipes soignantes croulent sous la charge de travail, il est grands temps d'investir dans les soins palliatifs, affirment les Fédérations.

 Source :  communiqué de presse des Fédérations des Soins Palliatifs

Voir aussi Dossier de l'IEBStructure et évolution des soins palliatifs en Belgique


Articles similaires

La pratique de l'euthanasie nuit-elle au développement des soins palliatifs?

La pratique de l'euthanasie nuit-elle au développement des soins palliatifs?

- Soins palliatifs

10% des médecins belges interrogés lors d'une étude récente le pensent.  De même, plus de la moitié des médecins interrogés estiment que le médecin doit pouvoir décider, en concertation avec l'équipe en charge des soins, d'administrer des substances létales à un patient atteint d'une maladie incurable en proie à des souffrances insupportables et qui n'est pas en mesure de prendre lui-même des décisions. Trois quart des médecins sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle l'euthanasie à la ...

Lire la suite

Luxembourg : priorité à la formation en soins palliatifs pour mieux accompagner la fin de vie

Luxembourg : priorité à la formation en soins palliatifs pour mieux accompagner la fin de vie

- Soins palliatifs

Au Grand-Duché de Luxembourg, depuis l'entrée en vigueur de la loi du 16 mars 2009 réglementant les soins palliatifs ainsi que l'euthanasie et l'assistance au suicide, toute personne en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable a le droit de pouvoir bénéficier de soins palliatifs. Cette généralisation des soins palliatifs de qualité compte parmi les priorités du gouvernement luxembourgeois. Il s'agit de permettre à la personne en fin de vie, mais aussi à sa famille et son e...

Lire la suite

Les soins palliatifs ont besoin de moyens financiers : Mémorandum 2014

Les soins palliatifs ont besoin de moyens financiers : Mémorandum 2014

- Soins palliatifs

Par leur Memorandum en 12 points, la Fédération Wallonne des Soins Palliatifs (FWSP) demande aux autorités de promouvoir des soins palliatifs de qualité accessibles à tous.
D'après la FWSP, « beaucoup de patients ne bénéficient de soins palliatifs que dans les dernières semaines, les derniers jours, voire les dernières heures de leur vie. »
La Fédération souligne qu'il est nécessaire d'adapter les offres de soutien aux besoins du patient et de ses proches, quel que soit le lieu de vie du patie...

Lire la suite