Belgique : les Wallons et les questions autour du vieillissement

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Santé mentale

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 27/04/2017

Une enquête intitulée Les Wallons face au vieillissement réalisée par la société de sondage Sonecom à la demande du Parlement wallon révèle trois principales craintes liées au vieillissement : la mauvaise santé physique (53,5%), les affections mentales (30,2%) et la perte d'autonomie dans le quotidien (28,1%).

De plus, il est intéressant de constater que 43.4% des personnes sondées ne connaissent pas les dispositifs d'aide aux personnes âgées existant au niveau local, régional et fédéral (aides financières, maintien à domicile, mobilité…) ce qui permettrait pourtant de rassurer les 61.6% qui préfèreraient vivre à leur domicile avec de l'aide sur place en cas de perte d'autonomie. 

Assez paradoxalement, on note que 74% considèrent qu'il faut promouvoir le bénévolat pour l'accompagnement des personnes âgées et que c'est par la même occasion une opportunité de développer de nouvelles activités économiques et de nouveaux métiers (76%).

Cette étude montre aussi que sur les 1.023 adultes interrogés seulement 1,4% déclaraient avoir peur de la mort.
Enfin, signe de la banalisation croissante de l'euthanasie, 83,1% des personnes sondées se sont déclarées favorables à l'euthanasie pour ceux qui la demandent …

 

Source : sondage Parlement Wallon


Articles similaires

Démence et dispositifs de détection d’errance: Avis du comité Consultatif de Bioéthique de Belgique

- Santé mentale

C'est en juillet 2011 que le ministre flamand du Bien-être, de la Santé publique et de la Famille, Jo Vandeurzen, demandait l'avis du Comité consultatif de Bioéthique de Belgique concernant les conditions éthiques préalables à l'utilisation de « dispositifs de détection d'errance» chez les personnes atteintes de démence. Sa demande s'inscrivait dans son plan politique en matière de démence intitulé : Plan démence pour la Flandre 2010-2014 (Dementieplan Vlaanderen 2010-2014.)
Le ministre souhai...

Lire la suite

France et Belgique : nouvel élan pour les aidants proches

- Santé mentale



A l'initiative de la Fondation Roi Baudouin, l'ASBL Aidants proches fut créée en 2006 à Namur, dans le but d'accompagner et d'aider au maximum toutes les personnes qui passent beaucoup de temps, voire leur vie auprès de proches dépendants, malades, ou en situation de handicap.
Afin d'encourager la reconnaissance et l'implication essentielle de cet entourage confronté à la grande dépendance de leur proche, l'ASBL Aidants Proches a créé un nouvel outil pour mieux les aider. L'objet du projet e...

Lire la suite

Belgique : renforcer les soins de santé mentale des personnes âgées ?

Belgique : renforcer les soins de santé mentale des personnes âgées ?

- Santé mentale

A l'heure où l'on évoque la question de l'euthanasie pour "Dépression" et "Fatique de vivre" (Voir Dossier IEB), le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) plaide pour un renforcement des soins de santé mentale des personnes âgées. Nul besoin de créer un réseau spécifique et séparé, comme cela existe pour les enfants et adolescents. Les personnes âgées constituent en effet une catégorie de patients très hétérogène. Leurs soins ne peuvent être organisés sur la seule base de l'âge, p...

Lire la suite