Un détenu euthanasié en Belgique

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 24/09/2012

Le prisonnier belge a-t-il été euthanasié? En a-t-il fait la demande ? Oui, cela a été confirmé par le docteur Francis Van Mol, directeur général du service de santé pénitentiaire.
Frank V.D.B., incarcéré depuis 20 ans pour un double meurtre était atteint d'une maladie psychique. Sa demande a été ratifiée par trois médecins indépendants et considérée comme conforme à la législation belge sur l'euthanasie. Néanmoins, cette décision a été vivement critiquée par l'association belge des syndicats médicaux (ABSyM).

Le détenu aurait-il pris cette décision sous un traitement psychiatrique approprié ?”, demande le Dr Marc Moens, président de l'ABSyM , qui réclame des moyens financiers pour mieux encadrer les détenus psychiatriques.
La loi sur l'euthanasie n'a pas été écrite en pensant à des personnes détenues, totalement sous le contrôle du gouvernement.
A partir du moment où l'euthanasie est autorisée pour de seules souffrances psychiques, en arriverons nous à considérer que le fait d'être incarcéré pour une très longue durée constitue une souffrance psychique suffisante pour justifier une demande d'euthanasie ?

Source : bioEdge 14 septembre 2012 / IEB.


Articles similaires

Association Mondiale des médecins : les médecins africains rejettent euthanasie et suicide assisté

Association Mondiale des médecins : les médecins africains rejettent euthanasie et suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Les représentants des pays-membres africains de l'AMM se sont retrouvés les 2 et 3 février derniers au Nigeria, pour la réunion de la « Région Afrique » de l'Association sur les questions de fin de vie. Le Professeur Mike Ogirima, Président de l'Association médicale du Nigéria (NMA), a appelé à un renforcement des soins palliatifs en Afrique, afin de permettre aux médecins d' « apaiser les souffrances physiques, psychologiques, sociales, spirituelles et émotionnelles » des patients en phase te...

Lire la suite

Doublement du nombre d’euthanasies déclarées en 4 ans en Belgique

- Euthanasie et suicide assisté

Le Rapport de la Commission d'évaluation de la loi dépénalisant l'euthanasie fait état de 822 déclarations pour 2009 et de 704 en 2008. La Flandre prend à son compte les quatre-cinquièmes de ces déclarations d'euthanasies, soit 656 cas. Un quart des personnes euthanasiées ont plus de 80 ans, 52% entre 60 et 79 ans. Un seul cas d'euthanasie d'un mineur est mentionné. Rappelons toutefois, que l'euthanasie des mineurs reste pénalement punissable en Belgique. Source : Journal du Médecin 9/05/2010

Lire la suite

Entrée en vigeur de la loi dépénalisant l'euthanasie aux mineurs

- Euthanasie et suicide assisté

Publication au Moniteur belge du texte de loi d'extension de l'euthanasie aux mineurs et qui devrait  entrer en vigueur le 22 mars 2014.

Wet tot wijziging van de wet van 28 mei 2002 betreffende de euthanasie, teneinde euthanasie voor minderjarigen mogelijk te maken.

Lire la suite