Près de 11.000 déclarations anticipées d’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 01/10/2009

En un an, 10.799 citoyens ont fait la démarche de rédiger une déclaration anticipée relative à l'euthanasie, aussi appelée testament de vie.

Rappelons que la loi dépénalisant 'euthanasie permet de rédiger une déclaration anticipée pour l'éventualité où la personne se trouverait dans un état d'inconscience irréversible ne permettant pas de s'exprimer. Il s'agit donc d'une demande d'arrêt actif de vie et non d'un simple arrêt de traitement permettant à la maladie de suivre son cours jusqu'à la mort naturelle. La déclaration anticipée relative à l'euthanasie doit être signée en présence de deux témoins dont l'un au moins ne peut avoir d'intérêt matériel au décès du déclarant. Elle permet (mais ce n'est pas obligatoire) de désigner une ou plusieurs personne(s) de confiance chargée(s) de faire connaître au médecin l'existence de cette déclaration. Toute personne peut être désignée à l'exception des membres de l'équipe médicale qui soigne le malade (médecin et membres de l'équipe soignante).

Depuis le 1er sptembre 2008, la déclaration peut être enregistrée auprès de l'administration communale de façon à pouvoir être connue du médecin traitant même s'il n'existe pas de personne de confiance mais cet enregistrement n'est nullement obligatoire. La déclaration doit être  reconfirmée après 5 ans. Elle peut être retirée ou révisée à tout moment. 

Les 10.799 citoyens qui ont rentré cette déclaration représentent 0,2% de la population de 40 ans et plus. Précisément, 98% des déclarants ont plus de 40 ans, 61% sont des femmes et 39% des hommes. 

Source: RTL, 1/10/2009


Articles similaires

Belgique : l'euthanasie en dehors du cadre légal?

Belgique : l'euthanasie en dehors du cadre légal?

- Euthanasie et suicide assisté

De nombreux médecins et infirmières provoquent intentionnellement la mort de leur patient, ne respectant pas le cadre de la loi dépénalisant l'euthanasie.
Plusieurs points révélés par deux études réalisées par l'équipe « End-of-life Care Research Group » de la VUB démontrent le non-respect évident de plusieurs dispositions essentielles de la loi dépénalisant l'euthanasie. 
La première étude analyse les réponses de médecins en Flandre qui ont eu à certifier la mort d'un patient. Ayant utilisé d...

Lire la suite

Pays-Bas: euthanasie pour les plus de 70 ans?

Pays-Bas: euthanasie pour les plus de 70 ans?

- Euthanasie et suicide assisté

Le parlement hollandais va examiner une proposition visant à permettre à toute personne de plus de 70 ans, quel que soit son état de santé, de demander l'euthanasie. Un lobby favorable à l'euthanasie a recueilli 112.000 signatures or, au Pays-Bas, il suffit d'en recueillir 40.000 pour ouvrir le débat public. La proposition vise à autoriser une équipe non médicale agréée à administrer une injection létale  à toute personne de plus de 70 ans qui en ferait la demande de façon persistante. Pour ra...

Lire la suite

Délarations anticipées et euthanasies : faut-il un meilleur contrôle ?

Délarations anticipées et euthanasies : faut-il un meilleur contrôle ?

- Euthanasie et suicide assisté

L'article 4 de la loi du du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie permet à toute personne adulte de rédiger de manière anticipée une déclaration, pour l'éventualité où elle se trouverait dans un état ne lui permettant plus de manifester clairement sa volonté, par exemple lors d'un coma irréversible. 
Depuis septembre 2008, plus de 40.000 Belges ont fait enregistrer une déclaration anticipée auprès de leur commune. D'autres citoyens semblent avoir été euthanasiés sur base de cette déclaration ant...

Lire la suite