Pays-Bas : commission d’évaluation et clinique de fin de vie

Publié le : Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 1 min.

 Imprimer

Le Dr George Wolfs, a déposé une plainte officielle, dénonçant la manière dont la Commission d'évaluation l'avait interpellé suite à l'avis négatif qu'il avait donné concernant une demande d'euthanasie émanant d'une malade psychiatrique.
Le dossier ouvert par la Justice a permis de comprendre comment certaines demandes d'euthanasie ont été traitées par la dite "clinique de fin de vie", à Den Haag, qui opère depuis 2012, et qui répond plus facilement aux demandes non accordées ailleurs.
Au cours de cette même année, et sur un total de 749 demandes d'euthanasies, les médecins attachés à cette structure, en ont pratiqué 133, généralement parce que le médecin traitant des malades estimait que les demandeurs ne se trouvaient pas de le cadre de la loi dépénalisant l'euthanasie.
Sur ces 133 morts, 24 concernaient des personnes en voie de devenir démentes, 23 concernaient des patients souffrant de diverses pathologies liées la vieillesse, et 9 concernaient des personnes atteintes de troubles psychiatriques, et des maladies non terminales comme des AVC ou des maladies pulmonaires. A quoi s'est ajouté un nombre de patients dont le médecin traitant ne voulait pas pratiquer l'euthanasie en raison de ses convictions religieuses ou parce que le geste lui paraissait trop lourd à pratiquer.
 


Articles similaires

Euthanasie :  Champagne ! Que dira la Commission de contrôle ?

Euthanasie : Champagne ! Que dira la Commission de contrôle ?

- Euthanasie et suicide assisté

Emiel Pauwels, un athlète de 95 ans, a été euthanasié ce mardi après avoir sablé le champagne avec ses proches et amis. La presse a largement couvert l'événement de cette mort à la demande, soulignant l'élément festif de ce moment décisif.
L'athlète avait reçu il y a deux mois le diagnostic d'un cancer de l'estomac et des intestins, apprend-on. Cet homme ne donnait toutefois pas l'impression d'être en proie à des souffrances insupportables et inapaisables, selon les termes de la loi. Il a d'ai...

Lire la suite

Clinique de la fin de vie ou clinique de l’euthanasie ?

Clinique de la fin de vie ou clinique de l’euthanasie ?

- Euthanasie et suicide assisté

Les déclarations à propos d'une clinique de l'euthanasie du Dr Distelmans ont provoqué, en janvier 2011, un tollé général. (Bulletin de l'IEB) On croyait le dossier enterré. Or voici que l'UZ Brussel (VUB) met sur pieds avec l'Academisch Medisch Centrum Wemmel une initiative pour  "encadrer" les patients terminaux ou incurables.
L'objectif de celle-ci serait d'instaurer une "consultation de seconde ligne"  (médecins et infirmières formés à la pratique de l'euthanasie) pour les patients souffra...

Lire la suite

Pays-Bas : la clinique de fin de vie en pleine croissance

Pays-Bas : la clinique de fin de vie en pleine croissance

- Euthanasie et suicide assisté

La clinique de fin de vie (Levenseindekliniek), située à La Haye, a publié mi-avril son dernier rapport annuel. Fondé par la Dutch Right-to-Die Society en 2012, l'établissement pratique l'euthanasie et le suicide assisté au domicile de personnes s'étant vu refuser une première demande d'intervention par leur médecin traitant, et seulement si les responsables estiment que les critères établis par la loi relative à l'euthanasie sont respectés.

Les médecins traitants justifient leur refus dans 4...

Lire la suite