Où en est-on dans le débat euthanasie en Belgique?

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 01/07/2013

Les groupes socialistes et libéraux, dont des représentants avaient présenté la semaine dernière à la presse des propositions en vue d'étendre l'actuelle loi autorisant l'euthanasie, ont essuyé une volée de bois vert en Commission du Sénat.
Le cdH et le CD&V s'en sont pris à leurs partenaires de majorité alors que la N-VA et les Verts ont appelé la majorité à mettre de l'ordre dans ses rangs pour la bonne tenue du débat parlementaire. Le co-président MR de la Commission Alain Courtois a indiqué qu'il n'y aurait plus qu'une seule réunion consacrée à l'euthanasie avant les vacances parlementaires, mettant fin à l'espoir entretenu par certains de voter l'élargissement au Sénat avant le congé.
Critiques vis-à-vis de leurs partenaires de majorité, Els Van Hoof (CD&V) et André du Bus (cdH) n'ont pas exclu de demander de nouvelles auditions sur base des nouveaux textes.
Les quatre nouvelles propositions de loi seront prises en considération par l'assemblée plénière jeudi, ce qui permettra d'en débattre. Mais la seule réunion encore consacrée à l'euthanasie avant les vacances parlementaires est fixée au 10 juillet, a annoncé Alain Courtois.
Charles Michel a également tenu à rappeler qu'il s'agit d'un débat parlementaire à l'initiative de sénateurs. "Il est fondamental dans notre pays que des parlementaires puissent s'extraire de toute immédiateté médiatique pour approfondir des réflexions éthiques complexes", a-t-il souligné. Enfin, le président des réformateurs considère que "ce débat sur l'euthanasie des mineurs n'est pas une affaire de gouvernement. Ce débat est une initiative du Sénat, c'est donc au parlement à définir les modalités et à déterminer le calendrier du vote des textes déposés", précise Charles Michel.
Source : La Libre.be
 


Articles similaires

Un autre détenu belge demande à être euthanasié

Un autre détenu belge demande à être euthanasié

- Euthanasie et suicide assisté

Frank Van den Bleeken qui est interné sans espoir de sortie depuis trente ans dans une prison belge où il ne reçoit aucun soin de défense sociale, demande à la justice belge de l'euthanasier. Frank Van den Bleeken reconnaît qu'il est un monstre et annonce que s'il sort, "il recommencera certainement et rapidement", faute en partie de n'avoir jamais reçu les soins adaptés aux internés.
Ces soins sont prodigués aux Pays-Bas mais alors que l'interné demande à être transféré dans une clinique néer...

Lire la suite

Abrogation de la peine de mort et euthanasie de prisonniers : quelle cohérence ?

Abrogation de la peine de mort et euthanasie de prisonniers : quelle cohérence ?

- Euthanasie et suicide assisté

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a accepté l'invitation du président de la Commission internationale contre la peine de mort (ICDP), Federico Mayor Zaragoza, d'adhérer à ce groupe de pression qui milite en faveur de l'abrogation de la peine capitale.
La Belgique joue un effet depuis plusieurs années un rôle important dans la campagne internationale visant à abolir la peine de mort. Elle l'a abolie en 1996, inscrivant même l'abolition dans une modification de sa const...

Lire la suite

Belgique : euthanasie pour souffrance psychique : mobilisation

Belgique : euthanasie pour souffrance psychique : mobilisation

- Euthanasie et suicide assisté

Un collectif de 38 personnalités belges, dont la plupart sont psychiatres ou membres du corps médical, ont publié une carte blanche afin de manifester leur vive inquiétude face au nombre croissant de cas d'euthanasie de personnes souffrant de troubles psychiques (entre 50 et 60 cas pour les seules années 2013 et 2014). Cette carte blanche a été publiée par les journaux Le Soir et Het Laatste Nieuws. 

Partant du cas très médiatisé de Laura, 24 ans, autorisée à être euthanasiée pour dépression ...

Lire la suite