Maîtriser la mort ? Soirée-événement à Bruxelles

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 31/05/2011

Du débat de société à la question intime : le jeudi 9 juin 2011 à 20h, à BRUXELLES, ILMH (Institut Libre Marie Haps), 14  rue d'Arlon (Place du Luxembourg).

Tournée 2011 de l'Institut Européen de Bioéthique (IEB) et de l'Alliance pour les Droits de la Vie (ADV). Avec le professeur Etienne MONTERO, le docteur Xavier MIRABEL et Tugdual DERVILLE. 

Témoignages - Expériences - Eclairages - Reportages .
Quelles réponses apporter aux souffrances de la fin de vie ? Peut-on préparer, accompagner ceux qui vont mourir ? Jusqu'où aller et quand s'arrêter ? Quels rites de deuils vivre ou réinventer pour qu'une disparition ait un sens pour ceux qui restent ? Entre acharnement thérapeutique et euthanasie, quelle issue ?  
Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Info : 0477 042 367


Articles similaires

Demain jeudi 9 juin: Soir-événement "Maîtriser la mort?" à Bruxelles"

- Euthanasie et suicide assisté

Voir INFOS

Lire la suite

L’euthanasie s’invite à la Marche pour la Vie de Bruxelles

- Euthanasie et suicide assisté

C'est une équipe renouvelée de jeunes dynamiques qui entraînera la Marche pour la Vie de Bruxelles le dimanche 24 mars à 14h30. Le thème mobilisateur du respect de la vie  va, cette année, au-delà du respect de la vie naissante puisque la Marche pour la Vie mobilisera aussi tous ceux qui s'opposent à l'élargissement de la loi euthanasie aux enfants et aux personnes démentes. Comme les années précédentes, le cortège partira du Mont des Arts (près de la Gare centrale).  Plus d'infos sur le site ...

Lire la suite

Le Parquet de Bruxelles classe sans suite les plaintes contre Wim Distelmans

Le Parquet de Bruxelles classe sans suite les plaintes contre Wim Distelmans

- Euthanasie et suicide assisté

Le parquet de Bruxelles a classé sans suites deux plaintes qui visaient le docteur Wim Distelmans, le président néerlandophone de la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie. Les deux plaignants ont chacun perdu leur mère dépressive à la suite d'une euthanasie pratiquée par le Dr Distelmans, et ils estiment que la loi n'a pas été respectée par celui-ci.

Tom Mortier a déposé sa plainte fin 2014. Sa mère souffrait de dépression chronique, ce qui n'est pas une maladie incu...

Lire la suite