Luxembourg : polémique autour des déclarations anticipées d’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Luxembourg

Publié le : 30/01/2015

Dans une question parlementaire récente, la députée luxembourgeoise LSAP Claudia Dall'Agnol a interrogé la ministre de la santé sur la validité des déclarations anticipées d'euthanasie déposées au Luxembourg. En effet, la loi prévoit qu'une personne a la possibilité de consigner par écrit, dans des dispositions de fin de vie, les conditions dans lesquelles elle désire subir une euthanasie, lorsqu'elle est atteinte d'une affection accidentelle ou pathologique incurable et qu'elle se trouve dans l'incapacité d'exprimer sa volonté.
Ces déclarations anticipées doivent être renouvelées tous les cinq ans. Or il s'avère que plus de cinq ans après l'entrée en vigueur de la loi, aucun des auteurs de telles déclarations anticipées n'a été contacté.
La ministre de la santé luxembourgeoise a confirmé cet état de fait, ajoutant que le retard serait progressivement résorbé, et que si les personnes contactées ne répondaient pas, leurs dispositions de fin de vie resteraient valables.
Depuis 2009, les demandes d'euthanasie sont en hausse au Luxembourg. Alors que 5 personnes ont eu recours à cette pratique en 2011, elles étaient 9 en 2012. La parution du prochain rapport de la commission nationale de contrôle et d'évaluation (CNCE) est prévue en mars 2015. Source : l'Essentiel


Articles similaires

Flandre : les professionnels de la santé impliqués dans des IMG largement favorables à l’euthanasie néonatale

Flandre : les professionnels de la santé impliqués dans des IMG largement favorables à l’euthanasie néonatale

- Euthanasie et suicide assisté

9 professionnels sur 10 impliqués dans des avortements pour raison médicale en centre pour soins intensifs néonataux en Flandre estiment que pour les nouveaux-nés « présentant un état de santé grave, dans certains cas, il est acceptable de mettre activement fin à leurs jours ». 88% de ces professionnels pensent que la loi devrait être modifiée de façon à permettre un tel geste.

 

Une première étude réalisée par le groupe de recherche End of Life Research Group rattaché à la Vrije Universi...

Lire la suite

République tchèque : opposition du gouvernement à une proposition de loi relative à l’euthanasie

République tchèque : opposition du gouvernement à une proposition de loi relative à l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Le 22 juin 2016, le gouvernement tchèque s'est prononcé contre une proposition de loi émise par six députés, visant à permettre l'euthanasie sous des conditions strictes.

La proposition de loi prévoyait d'accorder l'euthanasie aux patients en phase terminale et qui en avaient fait la demande, de même que la création d'une commission spéciale chargée de vérifier que les conditions prévues par la loi étaient bien respectées.

 

Mais le gouvernement ne souhaite pas suivre la voie des pays qui o...

Lire la suite

Les psy se mobilisent par rapport à la loi euthanasie

Les psy se mobilisent par rapport à la loi euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Un appel paru dans De Morgen relaie une lettre adressée à toute la profession médicale belge, pour demander une réévaluation de la loi euthanasie afin de lutter contre les dérives et les transgressions impunies de l'euthanasie pour souffrance psychique :

« Affiner les critères de souffrance psychique, faites évaluer chaque cas par une commission a priori, ou, de préférence, reconsidérez la loi euthanasie pour ne plus y inclure la seule souffrance psychique insupportable et incurable comme mot...

Lire la suite