Hawaï : refus d’une proposition de loi relative au suicide assisté

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 11/05/2017

Le jeudi 4 mai 2017, à Hawaï (Etat insulaire des Etats-Unis), Joseph Souki, Président de la Chambre des Représentants depuis 2013, a remis sa démission. Alors qu'il avait vivement encouragé les Membres de la Chambre à valider la pratique du suicide assisté sur cette île du Pacifique, l'élu de 84 ans s'était vu reprocher sa partialité faisant ainsi chuter sa popularité. Le texte inspiré de la loi en vigueur en Oregon vient donc d'être refusé à la Chambre alors qu'il avait été majoritairement approuvé à 22 voix contre 3 par le Sénat en mars dernier. Souki a exprimé sa déception quant au rejet du projet de loi Compassionate Aid in Dying (« aide compassionnelle à mourir »). Et a démissionné dans la foulée.

Malgré l'expansion d'un courant idéologique où la souffrance est vue comme un mal absolu et l'autonomie personnelle comme garant des libertés individuelles, Hawaii affirme que l'assistance à mourir n'est pas indispensable pour assurer une fin de vie digne. Les médecins hawaiiens ne pourront donc pas prescrire de barbituriques aux patients terminaux.

Source : Honolulu Civil Beat


Articles similaires

Association Mondiale des médecins : les médecins africains rejettent euthanasie et suicide assisté

Association Mondiale des médecins : les médecins africains rejettent euthanasie et suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Les représentants des pays-membres africains de l'AMM se sont retrouvés les 2 et 3 février derniers au Nigeria, pour la réunion de la « Région Afrique » de l'Association sur les questions de fin de vie. Le Professeur Mike Ogirima, Président de l'Association médicale du Nigéria (NMA), a appelé à un renforcement des soins palliatifs en Afrique, afin de permettre aux médecins d' « apaiser les souffrances physiques, psychologiques, sociales, spirituelles et émotionnelles » des patients en phase te...

Lire la suite

A call to make assisted suicide available to prisoners

A call to make assisted suicide available to prisoners

- Euthanasie et suicide assisté

Writing on the Oxford University blog Practical Ethics, Christian Browne, a young British doctor and bioethicist, argues that the plight of prisoners is essentially the same as the terminally ill. A life sentence behind bars is the same as unbearable suffering. So why shouldn't they be allowed the privilege assisted suicide if it were legal?  Without it, prisoners will end up committing suicide in a more painful ways.
Furthermore, prison doctors - whose role is to alleviate suffering - are ...

Lire la suite

Italie : la Cour constitutionnelle s’autorise à dépénaliser le suicide assisté

Italie : la Cour constitutionnelle s’autorise à dépénaliser le suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Mercredi dernier, l'Italie a pris un virage important par rapport aux questions de fin de vie : sa Cour constitutionnelle a décidé de dépénaliser l'aide au suicide en attendant que le Parlement légifère. Elle attache certaines conditions à la dépénalisation, qu'elle détaille dans un communiqué de presse.  La Cour avait donné un an au Parlement pour qu'il légifère sur la question. Le délai a expiré la veille de cette décision, sans que le Parlement n'ait eu le temps de mener une discussion en p...

Lire la suite