Euthanasie et psychiatrie : le cas d’un interné belge

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 18/09/2014

Frank Van Den Bleeken, interné en Belgique depuis près de 30 ans est en demande d'euthanasie depuis 3 ans. Il y a quelques jours, la perspective de cette "mort digne" lui a été accordée, suscitant l'émoi en Belgique et bien au-delà de nos frontières. Quand on sait que cet homme ne veut pas mourir, mais ne supporte simplement plus de vivre sans recevoir des soins adaptés à sa situation, cet émoi est amplement justifié.
Mais au-delà de ce cas, hautement symbolique, en ce qu'il évoque forcément une forme de peine de mort sollicitée, n'est-ce pas toute l'application de la loi relative à l'euthanasie qui devrait poser question ?
La Belgique s'est forgée une triste réputation en matière de prise en charge des détenus internés pour motifs psychiatriques, montrant une carence grave dans leur traitement. Avec, à la clé, plusieurs condamnations par la Cour Européenne des Droits de l'Homme.
Quand un interné se suicide dans l'aile psychiatrique d'une prison, où est l'émotion, où est la presse ? Faudrait-il désormais voir l'euthanasie comme une forme de prévention du suicide, comme l'évoquait dans les colonnes du Figaro la présidente de l'ADMD Belgique ? Le fait que 15 internés aient fait une demande d'euthanasie suite à l'accord intervenu il y a quelques jours ne devrait-il pas retentir comme un signal d'alarme ?
Et, abstraction faite du milieu carcéral, ce cas ne devrait-il pas également remettre en question la place de l'euthanasie en psychiatrie ? Trois médecins attestent aujourd'hui de la souffrance psychique inapaisable de Frank Van Den Bleeken, et jugent que cet homme, déclaré par ailleurs irresponsable de ses actes, dispose du discernement nécessaire pour demander la mort. Qu'en sera-t-il quand des chômeurs de longue durée, des personnes surendettées... feront état de souffrances psychiques inapaisables liées à leur situation ?
En réalité, il est à craindre que l'euthanasie soit désormais entrée dans une sorte de logique propre, d'emballement incontrôlable, faisant voler en éclats les "balises strictes" mises en place par le législateur. Il est à espérer que ce même législateur aura le courage d'une sérieuse remise en question.


Articles similaires

Euthanasie minderjarige : open brief van kinderartsen

Euthanasie minderjarige : open brief van kinderartsen

- Euthanasie et suicide assisté

De uitbreiding van de wet euthanasie blijft evenwel voor controverse zorgen, en het zijn kinderspecialisten die zich vragen stellen bij euthanasie voor minderjarigen. 38 artsen roepen in een open brief aan De Standaard op tot een 'time-out' voor een wetsvoorstel 'dat het niet verdient overhaast door de parlementaire mallemolen geramd te worden.'
Een van de initiatiefnemers is Stefaan Van Gool, diensthoofd kinderneuro-oncologie in Gasthuisberg. Maar ook Piet Vanhaesebrouck (UZ Gent), Luc...

Lire la suite

Pays-Bas : l’euthanasie, son contrôle et l’opposition des médecins

Pays-Bas : l’euthanasie, son contrôle et l’opposition des médecins

- Euthanasie et suicide assisté

Nouveau !
Deux documents Flash Expert de l'IEB qui décrivent quelles sont les procédures de contrôle de l'euthanasie aux Pays-Bas et comment celles-ci diffèrent des procédures appliquables en Belgique.

Sont également évoquées, la gronde et la mobilisation des médecins et psychiatres dans ce pays, et leur perception du phénomène de la slipery slope.

1. Pays-Bas : l'euthanasie, son contrôle et l'opposition des médecins

2. La procédure de contrôle des déclarations d'euthanasies aux Pays-Bas

Lire la suite

Le nouveau Code de déontologie pour la pratique de l'euthanasie aux Pays-Bas

Le nouveau Code de déontologie pour la pratique de l'euthanasie aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Flash Expert
Le nouveau Code de déontologie en matière d'euthanasie a vu le jour aux Pays-Bas, publié par les Commissions régionales de contrôle de l'euthanasie (RTE). Il s'adresse en premier lieu aux médecins et médecins-conseils qui pratiquent l'euthanasie au Pays-Bas. Sa publication en français également le rend accessible au niveau international, du moins en Belgique et en France.

Ces recommandations sont délivrées au moment-même où la pratique de l'euthanasie aux Pays-Bas est ébranlée p...

Lire la suite