Distelmans: "Un nouveau débat sur l'euthanasie s'impose"

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique Belgique

Publié le : 19/08/2010

Wim Distelmans, professeur en médecine palliative à la VUB et président de la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, plaide pour la réouverture du débat concernant l'euthanasie, apprend-on dans l'hebdomadaire médical flamand De Huisarts. Il souhaite ainsi que les personnes présentant une "incapacité irrévocable acquise d'exprimer ce qu'elles veulent" entrent en ligne de compte pour une euthanasie. Il s'agit entre autres de patients souffrant d'une tumeur au cerveau ou du SIDA et qui se trouvent dans une phase déterminée de la maladie. Selon lui, certains patients psychiatriques devraient également disposer de cette possibilité. 
Les questions concernant l'euthanasie pour ces groupes de patients existent fortement dans la société, d'après le professeur. Les médecins spécialisés dans les soins palliatifs y sont ainsi souvent confrontés. Aux Pays-Bas, l'Association néerlandaise pour une fin de vie volontaire, la NVVE, étudie actuellement la faisabilité d'une clinique consacrée à la fin de vie. Les patients pourraient y entrer pour être euthanasiés et recevoir de l'aide pour mettre fin à leurs jours. Pour Wim Distelmans, l'association souhaite de cette manière remettre au point le débat sur l'euthanasie.
Source:  BELGA 


Articles similaires

Een andere kijk op het voorstel tot uitbreiding van de euthanasiewet

- Euthanasie et suicide assisté

www.euthanasiestop.be

Lire la suite

EUTHANASIE : autres pays

- Euthanasie et suicide assisté

Québec : premier Rapport de la Commission sur les soins de fin de vie (euthanasie)

Canada : l'impact de l'euthanasie sur le budget des soins de santé

La médiatisation excessive de l'euthanasie camoufle les véritables enjeux de la fin de vie

Luxembourg : 18 euthanasies et suicides assistés sur 2015-2016

CEDH : le petit Charlie Gard doit-il être débranché contre la volonté de ses parents ?

Oregon : Alzheimer et les directives anticipées

Royaume-Uni : la vie du petit Charlie Gard en questio...

Lire la suite

Belgique : le sénateur Mahoux appelle à « poursuivre le débat » sur l'euthanasie

Belgique : le sénateur Mahoux appelle à « poursuivre le débat » sur l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Dans une carte blanche publiée dans le quotidien Le Soir du 10 décembre, le sénateur Philippe Mahoux, « père » de la loi relative à l'euthanasie en Belgique, appelle à « poursuivre le débat ». Partant du constat que la loi est d'application inégale sur le territoire (selon les données fournies par les différents rapports de la Commission de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, une écrasante majorité des euthanasies rapportées sont pratiquées en Flandre), le sénateur Mahoux appelle les pou...

Lire la suite