Communiqué des chefs religieux en Belgique au sujet de l’euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Belgique

Publié le : 06/11/2013

Les responsables des principales religions en Belgique ont exprimé leur très grande crainte de voir la mort banalisée par le législateur. Alors que le Sénat discute actuellement de l'euthanasie des enfants, les chefs religieux regrettent que ce débat tourne autour de la condamnation des personnes qui souffrent et non pas autour de leur accompagnement.

"Nous marquons notre opposition à ces extensions et exprimons notre vive inquiétude face au risque de banalisation croissante d'une réalité aussi grave. Nous aussi, nous sommes contre la souffrance, tant physique que morale, en particulier celle des enfants, car toute souffrance révolte. Mais proposer que des mineurs puissent décider de leur propre euthanasie est une manière de fausser leur faculté de jugement et, dès lors, leur liberté."

Entièreté du Communiqué

Pasteur Steven Fuite, président de l'Eglise Protestante Unie de Belgique, Rabbin Albert Guigui,  Grand Rabbin de Bruxelles,
Chanoine Robert Innes, président du Comité Central de l'Eglise Anglicane en Belgique, Monseigneur André-Joseph Léonard, président de la Conférence Episcopale de Belgique, Monsieur Geert Lorein, président du Synode Fédéral des Eglises Protestantes et Evangéliques de Belgique, Métropolite Panteleimon Kontogiannis, Exarque du Patriarcat Œcuménique de Constantinople (Eglise Orthodoxe), Monsieur Semsettin Ugurlu, président de l'Exécutif des Musulmans de Belgique.
 


Articles similaires

La question du filtre palliatif pour les demandes d’euthanasie

La question du filtre palliatif pour les demandes d’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Une étude, réalisée par Sylvie Tack, du groupe de recherche Zorg rond het Levenseide (Soins en fin de vie) de la VUB et de l'université de Gand, analyse  la légitimité juridique de la mise en place d'un filtre palliatif préalable à une demande d'euthanasie. L'auteur part du constat qu'outre les conditions légales prévues par la loi dépénalisant l'euthanasie, un grand nombre d'établissements de soins, principalement catholiques, exigent des conditions supplémentaires avant d'accéder à une deman...

Lire la suite

Euthanasie en Belgique : une nouvelle étude pointe les dérives de la loi

Euthanasie en Belgique : une nouvelle étude pointe les dérives de la loi

- Euthanasie et suicide assisté



Les dérives en matière d'euthanasie en Belgique ne sont pas seulement dénoncées par certains commentateurs étrangers. Le Journal of Medicine and Philosophy a récemment publié l'étude de trois chercheurs à l'Université de Gand, intitulée « Euthanasie en Belgique : Lacunes dans la loi et son application, et dans le contrôle de sa pratique ».

Kasper Raus, docteur en philosophie spécialisé dans l'éthique des soins en fin de vie, Bert Vanderhaegen, aumonier en chef à l'Hôpital universitaire de G...

Lire la suite

Euthanasie : le Parlement s’apprête à voter une loi inconstitutionnelle

Euthanasie : le Parlement s’apprête à voter une loi inconstitutionnelle

- Euthanasie et suicide assisté

La proposition de loi visant à modifier la législation relative à l'euthanasie, en discussion au Parlement fédéral depuis octobre 2019, sera votée en séance plénière ce jeudi 5 mars.

Or, ce texte de loi contrevient à la Constitution et à la Convention européenne des droits de l'homme, sur deux points au moins : 1° Le texte viole la liberté de conscience des médecins

La proposition oblige le médecin qui refuse de pratiquer l'euthanasie à « transmettre au patient les coordonnées d'un centre ou...

Lire la suite