Canada – Explosion des donneurs d’organes post-euthanasie

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités - Canada Canada

Publié le : 16/01/2020

Auteur / Source : BioEdge, The Journal of Heart and Lung Transplantation, Journal of Medical Ethics

Alors que l'euthanasie n'y est dépénalisée que depuis 2016, le Canada a connu, en l'espace de quelques années, une énorme croissance du nombre de donneurs d'organes, du fait des dons d'organe réalisés après euthanasie.

Une telle corrélation entre euthanasie et don d'organes s'explique notamment par la politique proactive menée par l'Ontario en la matière. Cet Etat canadien est ainsi le premier au monde à imposer aux médecins le fait de mentionner la possibilité du don d'organes aux personnes ayant choisi l'euthanasie.
Dans la plupart des pays ayant dépénalisé l'euthanasie, la possibilité du don d'organes n'est en principe discutée qu'à l'initiative du patient lui-même, et, en tout cas, n'est pas obligatoirement mentionnée au patient concerné par l'euthanasie.
Par ailleurs, le don d'organe n'étant possible que dans un cadre hospitalier, celui-ci implique que la personne subissant l'euthanasie ne puisse mourir à domicile.
La promotion active du don d'organes dans le cadre de l'euthanasie soulève en réalité de multiples risques.
Parmi ceux-ci, d'aucuns pointent le danger consistant à envoyer aux personnes suicidaires ou handicapées le message selon lequel leur mort, à travers le don d'organes, aurait plus de valeur que leur vie vécue.

Plus largement, c'est la dimension utilitariste d'une telle démarche qui pose véritablement question. Loin de s'arrêter à la seule promotion active du don d'organes post-euthanasie, certains médecins militent désormais pour que le prélèvement d'organe soit effectué sur le patient vivant, placé sous anesthésie générale (voy. l'article du Journal of Heart and Lung Transplantation) ou déjà en état végétatif chronique (cfr. Journal of Medical Ethics & Bulletin IEB).
La mort serait dans ce cas provoquée – et l'euthanasie réalisée – à travers le prélèvement d'organes.


Articles similaires

Trois jours après le décès de sa femme, il se fait euthanasier

Trois jours après le décès de sa femme, il se fait euthanasier

- Euthanasie et suicide assisté

Un quinquagénaire flamand a choisi de se faire euthanasier trois jours après le décès de son épouse.
Selon Het Belang van Limburg, Sonja, son épouse de 54 ans habitant à Diepenbeek dans le Limbourg, avait appris qu'elle souffrait d'un cancer du poumon très avancé en mai dernier. Peu de temps après, les médecins ont diagnostiqué la même maladie à son mari Jean-Paul (58 ans).
Lorsque les cancérologues ont annoncé que Sonja n'avait plus que trois semaines à vivre, Jean-Paul, qui se savait égaleme...

Lire la suite

L’Association Médicale Mondiale réaffirme son opposition à l’euthanasie

L’Association Médicale Mondiale réaffirme son opposition à l’euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

L'Association Médicale Mondiale (AMM) a encore une fois réaffirmé son opposition au suicide assisté et à l'euthanasie dans une déclaration du 31 octobre 2019, considérant que ces pratiques sont « contraires à l'éthique médicale ». (voir Bulletin de l'IEB sur la déclaration de l'AMM du 4 octobre 2018)

L'AMM a aussi pris soin de rappeler que contrairement à la mort provoquée par ou avec l'aide du médecin, l'arrêt de « traitements médicaux » à la demande du patient ne constitue pas un acte contr...

Lire la suite

Bejaard koppel pleegt samen euthanasie in Wetteren

Bejaard koppel pleegt samen euthanasie in Wetteren

- Euthanasie et suicide assisté

Leopold Paul Dauwe, oud gemeenteraadslid van Wetteren, en zijn vrouw Paula  Raman hebben maandag samen euthanasie gepleegd. Beiden waren  ziek. (...) Het koppel liet hun huisarts maandagochtend naar hun kinderen bellen met de  mededeling dat ze hadden beslist om diezelfde dag, in de vooravond, samen euthanasie te krijgen, in het rusthuis in Wetteren waar ze verbleven. "Hoewel we niets wisten van de eigenlijke beslissing, kwam ze ook niet onverwacht", zegt schoonzoon Dirk Uyttendaele (65), or...

Lire la suite