Bilan 2018 du suicide assisté dans l’Oregon (USA)

Auteur / Source : oregon.gov, La revue du praticien Publié le : 24/04/2019 Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté Actualités Temps de lecture : 3 min.

 Imprimer

Le rapport 2018 de l'Oregon Health Authority au sujet de l'application du Death with Dignity Act (loi autorisant le suicide assisté) est paru récemment.

Le préambule du rapport informe immédiatement que « deux médecins ont été signalés auprès du Conseil médical de l'Oregon pour non-respect des exigences du Death With Dignity Act », sans préciser cependant ce qui leur est reproché.

Le rapport stipule que 249 personnes ont reçu des ordonnances pour se procurer des doses létales (contre 218 en 2017) et 168 sont décédées par suicide-assisté (contre 143 en 2017). Depuis 1997, année de légalisation du suicide assisté dans l'Oregon, le nombre de décès par suicide assisté a très fortement augmenté (46 en 2006, 85 en 2012). Sur les décès enregistrés en 2018, 79,2% des individus étaient âgés d'au moins 65 ans, 62,5% étaient atteints d'un cancer, et 47,3% avaient au moins un niveau de Bachelor (quatre ans d'études supérieures). Les trois motivations du suicide les plus souvent signalés étaient la perte d'autonomie (91,7%), la diminution de la capacité de participer à des activités qui rendaient la vie agréable (90,5%) et la perte de dignité (66,7%).

Il est à noter de plus que « l'évaluation psychiatrique n'est intervenue que dans 5 cas tant en 2017 qu'en 2016. Une seule consultation psychiatrique est permise, ce qui rend la réalité du diagnostic médical difficile. Des cas de pression de l'entourage, des raisons économiques ont été rapportées, tout comme des complications médicales lors de l'ingestion du produit létal. » (La revue du praticien, Tome 69, Numéro 1, janvier 2019).


Articles similaires

Association Mondiale des médecins : les médecins africains rejettent euthanasie et suicide assisté

Association Mondiale des médecins : les médecins africains rejettent euthanasie et suicide assisté

- Euthanasie et suicide assisté

Les représentants des pays-membres africains de l'AMM se sont retrouvés les 2 et 3 février derniers au Nigeria, pour la réunion de la « Région Afrique » de l'Association sur les questions de fin de vie. Le Professeur Mike Ogirima, Président de l'Association médicale du Nigéria (NMA), a appelé à un renforcement des soins palliatifs en Afrique, afin de permettre aux médecins d' « apaiser les souffrances physiques, psychologiques, sociales, spirituelles et émotionnelles » des patients en phase te...

Lire la suite

Suisse : la Fédération des Médecins s’oppose au suicide assisté pour « souffrance insupportable »

Suisse : la Fédération des Médecins s’oppose au suicide assisté pour « souffrance insupportable »

- Euthanasie et suicide assisté

La Fédération des Médecins Suisses (FMH) a refusé, ce 25 octobre, d'élargir les critères d'accès au suicide assisté. Les nouvelles directives de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM), publiées en mai dernier, avaient remplacé le critère de « fin de vie » par celui de « souffrance insupportable due à des symptômes de maladie et/ou à des limitations fonctionnelles ».
La FMH, forte de 40 000 membres, a jugé que le critère de souffrance insupportable n'était pas mesurable et renvoyait à ...

Lire la suite

Italie : où en sont les initiatives visant à légaliser le suicide assisté ?

Italie : où en sont les initiatives visant à légaliser le suicide assisté ?

- Euthanasie et suicide assisté

Le 15 février dernier, la Cour constitutionnelle italienne a rejeté l'initiative populaire visant à organiser un référendum sur la légalisation de l'euthanasie. Elle a jugé que la tenue d'un tel référendum ne garantirait pas « la protection minimale de la vie humaine en général, et en particulier des personnes faibles et vulnérables ».

 

Cette décision intervient alors que le parlement italien examine parallèlement une proposition de loi visant à légaliser et encadrer le suicide assisté.

 
...

Lire la suite