Belgique : euthanasie pour souffrance psychique : mobilisation

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 16/09/2015

Un collectif de 38 personnalités belges, dont la plupart sont psychiatres ou membres du corps médical, ont publié une carte blanche afin de manifester leur vive inquiétude face au nombre croissant de cas d'euthanasie de personnes souffrant de troubles psychiques (entre 50 et 60 cas pour les seules années 2013 et 2014). Cette carte blanche a été publiée par les journaux Le Soir et Het Laatste Nieuws. 

Partant du cas très médiatisé de Laura, 24 ans, autorisée à être euthanasiée pour dépression chronique, ces professionnels remettent en cause la légitimité des euthanasies pour souffrance psychique au regard de la loi de dépénalisation de l'euthanasie. Ils expliquent que la loi conditionne l'accès à l'euthanasie aux cas de souffrances qui ne peuvent être apaisées et dans le cas d'affections incurables. Or,  « le caractère inapaisable de la souffrance mentale ne peut être constaté car il n'y a pas de paramètres mesurables - ni prélèvement de tissu, ni élément du comportement - qui pourraient l'objectiver. » En outre, les troubles psychologiques ont parfois des issues imprévisibles. Le caractère incurable de telles affections ne peut donc jamais être affirmé. 

Ainsi, « la pratique confirmerait que le cadre légal relatif à l'euthanasie pour seule raison psychique est discutable ». Le collectif met en garde contre la substitution de l'euthanasie au suicide. Un cadre trop permissif pourrait en effet faire de l'euthanasie une forme de suicide moderne, permis par la médecine et par le droit. 

Source : Le Soir  ---  La carte blanche ICI


 


Articles similaires

La branche belge des Frères de la Charité se rebelle et confirme sa position relative à l'euthanasie

La branche belge des Frères de la Charité se rebelle et confirme sa position relative à l'euthanasie

- Euthanasie et suicide assisté

Fondée en 1807, la Congrégation des Frères de la Charité est une association  de consacrés et de laïcs dont le charisme ("Le Père Triest et sa perceptions des bons soins"), déployé dans le monde entier, est de prendre soin des personnes fragilisées par la maladie mentale. En Belgique, ce sont près de 5000 personnes malades qui sont accompagnées quotidiennement dans treize institutions psychiatriques du pays.

 

En Avril 2017, le Conseil d'Administration, constitué majoritairement de onze laïc...

Lire la suite

Accroissement de 8% des euthanasies officielles aux Pays-Bas

Accroissement de 8% des euthanasies officielles aux Pays-Bas

- Euthanasie et suicide assisté

Avec 6.585 déclarations reçues, les RTE (Regionale Toetsingscommissies Euthanasie) (commission régionales d'évaluation de l'euthanasie et du suicide assisté) enregistrent une augmentation des euthanasies ou de suicides assistés de 8 % par rapport à 2016. C'est ce qui ressort du rapport 2017 qui vient d'être rendu public. (Jaarverslag 2017 van de Regionale Toetsingscommissies Euthanasie )

 

La « Levenseindekliniek » (LSK), clinique « de fin de vie » dédiée à la pratique d'euthanasie, a connu ...

Lire la suite

Explosion du nombre d’euthanasies au Québec

Explosion du nombre d’euthanasies au Québec

- Euthanasie et suicide assisté

« La Commission a dû analyser 10 fois plus « d'aides médicales à mourir » (AMM) (Euthanasies) que ce qui était prévu au départ » a fait savoir la Ministre de la Santé et des Services sociaux québécoise le 3 avril dernier.

Ce premier Rapport sur la situation sur les soins de fin de vie au Québec couvre la période du 10 décembre 2015 (date d'entrée en vigueur de la loi) au 31 mars 2018.

Plusieurs points sont à relever.

Le rapport fait état de 1.632 euthanasies pratiquées, avec des chiffres...

Lire la suite