Belgique : euthanasie pour souffrance psychique : mobilisation

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Euthanasie et suicide assisté

Actualités

Publié le : 16/09/2015

Un collectif de 38 personnalités belges, dont la plupart sont psychiatres ou membres du corps médical, ont publié une carte blanche afin de manifester leur vive inquiétude face au nombre croissant de cas d'euthanasie de personnes souffrant de troubles psychiques (entre 50 et 60 cas pour les seules années 2013 et 2014). Cette carte blanche a été publiée par les journaux Le Soir et Het Laatste Nieuws. 

Partant du cas très médiatisé de Laura, 24 ans, autorisée à être euthanasiée pour dépression chronique, ces professionnels remettent en cause la légitimité des euthanasies pour souffrance psychique au regard de la loi de dépénalisation de l'euthanasie. Ils expliquent que la loi conditionne l'accès à l'euthanasie aux cas de souffrances qui ne peuvent être apaisées et dans le cas d'affections incurables. Or,  « le caractère inapaisable de la souffrance mentale ne peut être constaté car il n'y a pas de paramètres mesurables - ni prélèvement de tissu, ni élément du comportement - qui pourraient l'objectiver. » En outre, les troubles psychologiques ont parfois des issues imprévisibles. Le caractère incurable de telles affections ne peut donc jamais être affirmé. 

Ainsi, « la pratique confirmerait que le cadre légal relatif à l'euthanasie pour seule raison psychique est discutable ». Le collectif met en garde contre la substitution de l'euthanasie au suicide. Un cadre trop permissif pourrait en effet faire de l'euthanasie une forme de suicide moderne, permis par la médecine et par le droit. 

Source : Le Soir  ---  La carte blanche ICI


 


Articles similaires

Euthanasie : accroissement de 89% en 4 ans

Euthanasie : accroissement de 89% en 4 ans

- Euthanasie et suicide assisté

La loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie prévoit que la Commission fédérale chargée du contrôle et de l'application de la loi, dresse tous les deux ans un rapport à l'intention du législateur. Voici donc la sixième mouture, qui couvre les années 2012-2013.

Le rapport comporte tout d'abord un volet statistique, dont on retiendra ici que le nombre d'euthanasies déclarées a pratiquement doublé en 4 ans (une augmentation  de 89%), passant de 953 euthanasies déclarées en 2010 à 1807 en 2013. ...

Lire la suite

Sur le point d'être euthanasié, un patient psychiatrique guérit grâce à un deuxième médecin

Sur le point d'être euthanasié, un patient psychiatrique guérit grâce à un deuxième médecin

- Euthanasie et suicide assisté

C'est pour la première fois en début de l'année 2019, que le psychiatre Albert Batalla se voit sollicité pour donner un second avis dans le cadre d'une demande d'euthanasie. Le dossier médical qu'il reçoit indique que le patient souffre d'hallucinations psychotiques : cela fait 8 ans qu'il entend perpétuellement des chansons de Saint-Nicolas. Les traitements mis en oeuvre jusqu'ici n'ont produit aucune amélioration, à tel point que le patient demande l'euthanasie pour s'en délivrer.

Pour cela...

Lire la suite

"Euthanasie, l'envers du décor ". Quand les soignants réfléchissent et livrent leurs expériences

"Euthanasie, l'envers du décor ". Quand les soignants réfléchissent et livrent leurs expériences

- Euthanasie et suicide assisté

VIDEO "Euthanasie, Oui? Non? Peut-être ?"

Donner la parole aux professionnels de santé directement touchés par les questions relatives à l'euthanasie, à la fin de vie, et aux soins palliatifs : voici ce que propose l'ouvrage Euthanasie : l'envers du décor, coordonné par le Professeur Timothy Devos, hématologue à la KULeuven. La richesse et la force du livre résident dans le partage de leur vécu, et ils emmènent le lecteur dans la réalité de la fin de vie.

« Les auteurs veulent prévenir les ...

Lire la suite