Espagne : arrêt de l’alimentation et de l’hydratation d’une petite fille handicapée

 Imprimer

Thématique : Fin de vie / Alimentation et hydratation

Actualités - Espagne Espagne

Publié le : 20/10/2015

Le 9 octobre 2015, Andrea Lago Ordonez est morte à l'âge de 12 ans après avoir été privée d'alimentation et reçu une hydratation minimale pendant 4 jours à l'hôpital universitaire de Saint Jacques de Compostelle en Espagne.

Cette petite fille espagnole était atteinte d'une grave maladie dégénérative. Son cas s'était aggravé, et Andréa Lago Ordonez avait été placée sous sédation, en étant alimentée par sonde gastrique. Ses parents ont demandé l'arrêt de cette alimentation. Après un premier refus de l'hôpital, au motif que la petite fille ne souffrait pas, ils ont obtenu qu'on lui retire la sonde gastrique et qu'on diminue fortement son hydratation.

Il a fallu quatre jours pour que cette petite fille, qui n'était pas en fin de vie, meure par abstention de soins et de l'effet de la sédation. Beaucoup de personnes et de médecins s'étaient mobilisés depuis quelques mois pour empêcher la mort de cette petite fille. Ils craignent désormais une véritable dérive vers l'euthanasie par arrêt d'alimentation et d'hydratation.

Source : El Mundo


Articles similaires

CEDH - Affaire Vincent Lambert c. France - Alimentation et hydratation artificielle

CEDH - Affaire Vincent Lambert c. France - Alimentation et hydratation artificielle

- Alimentation et hydratation

Le Greffier de la Cour Européenne des Droits de l'Homme a annoncé le 7 octobre dernier que l'affaire « Vincent Lambert contre France » sera vraisemblablement traitée devant la « Grande Chambre » de la Cour. Cela signifie concrètement qu'un collège de dix-sept juges devra se prononcer sur l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielle de Vincent Lambert (au lieu de sept juges). La décision qui sera rendue aura de ce fait une autorité particulière. Une raison de plus pour suivre de p...

Lire la suite

Noa, une jeune fille de 17 ans s’est laissée mourir de faim aux Pays-Bas

Noa, une jeune fille de 17 ans s’est laissée mourir de faim aux Pays-Bas

- Alimentation et hydratation

Ce dimanche 2 juin, Noa Pothoven, une néerlandaise âgée de 17 ans, est décédée après avoir arrêté de se nourrir. La jeune fille souffrait de lourds traumatismes, ayant subi un viol à l'âge de 14 ans, ainsi que des agressions sexuelles répétées, des faits qu'elle avait d'abord cachés, avant de les relater dans son livre Gagner ou apprendre. Dans l'incapacité de se remettre, malgré plusieurs tentatives de traitement, elle avait exprimé depuis plusieurs années sa volonté de mettre fin à ses jours...

Lire la suite

80% des arrêts d'alimentation et d'hydratation pratiqués sans l'accord du patient

80% des arrêts d'alimentation et d'hydratation pratiqués sans l'accord du patient

- Alimentation et hydratation

Une récente étude publiée dans le Journal of Medical Ethics révèle que la plupart des décisions d'arrêt d'alimentation et d'hydratation (AAH) sont pratiquées en Belgique, dans 80% des cas, sans l'accord du patient, et en dépit de leur droit. Cette décision conduit pourtant à la mort de celui-ci.
Cette étude a été menée par des chercheurs de l'Université de Bruxelles et de l'Université de Ghent. Ils ont établi que si les patients n'avaient pas été consultés, c'était en raison de leur état de dé...

Lire la suite