Réforme de l'avortement en Belgique : l'IEB intervient sur la RTBF

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités - Belgique

Publié le : 10/09/2020

A l'occasion d'un débat télévisé à la RTBF ce lundi 7 septembre, Constance du Bus, juriste à l'Institut Européen de Bioéthique, pointe les défis actuels autour de l'avortement en Belgique. Les situations de détresse des femmes enceintes en difficultés, évoquées dans les rapports de la Commission d'évaluation de l'avortement, posent la question des pressions sociales, économiques et relationnelles à l'origine de la plupart des avortements. 

Constance du Bus revient également sur l'extension du délai légal pour avorter, telle que prévue par la proposition de loi débattue. L'extension du délai de 3 à 4 mois et demi de grossesse a des implications par rapport à la méthode d'avortement et à la charge psychologique de ce geste pour les professionnels de la santé.

Un débat avec le Dr Dominique Roynet, médecin au planning familial de Rochefort, et  le Dr Jean-François Legrève, gynécologue-obstétricien à la maternité de Braine-l'Alleud, animé par Julie Morelle.

Lien vers l'émission : ICI


Articles similaires

Chili : repénaliser l’avortement n’entraîne pas une hausse de la mortalité maternelle

Chili : repénaliser l’avortement n’entraîne pas une hausse de la mortalité maternelle

- Avortement

Le docteur Elard Koch, directeur de recherche à l'Institut Melisa, a publié récemment une étude consacrée à l'évolution de la mortalité maternelle avant et après le repénalisation de l'avortement au Chili.
Il constate que le nombre de morts maternelles a connu une baisse de 69.2%, passant de 41.3 à 12.7 pour 100.000 femmes depuis 1989, date à laquelle le Chili a repénalisé l'avortement. Ce pays connaît désormais un taux de mortalité maternelle inférieur à celui des Etats-Unis et il affiche le ...

Lire la suite

Inde : les avortements sur base du sexe restent légion

Inde : les avortements sur base du sexe restent légion

- Avortement

6,8 millions : tel est le déficit probable de naissances de filles en Inde, pour la période 2017-2030. En cause : la pratique massive des avortements des foetus de sexe féminin.

 

Dès 1970, on observe en Inde un déséquilibre en ce qui concerne le ratio garçons-filles à la naissance, dû au phénomène des avortements sélectifs sur base du sexe. Selon une étude publiée le 19 août dernier dans la revue scientifique PLOS One, ce déficit se poursuivra dans la décennie à venir, pour atteindre 6,8 mi...

Lire la suite

ONU: l’avortement pour raisons de handicap ?

ONU: l’avortement pour raisons de handicap ?

- Avortement

Alors que le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU révise actuellement la définition du « droit à la vie », et que la volonté d'imposer la légalisation de l'avortement à tous les Etats est de plus en plus forte, le Comité des droits des personnes handicapées des Nations Unies réagit dans un document officiel : « les lois qui autorisent explicitement l'avortement en raison d'un handicap violent la Convention des droits des personnes handicapées (Art. 4,5 et 8) ».

Le Comité explique qu'en effet...

Lire la suite