Malte résiste et réaffirme son opposition à l'avortement

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités

Publié le : 18/09/2014

La Présidente nouvellement élue de Malte, Marie Louise Coleiro Préca,  a déclaré qu'en tant que présidente, jamais elle ne signerait une loi légalisant l'avortement. Elle est d'ailleurs soutenue dans son point de vue par Leo Brincat représentant le parti travailliste (gauche) au Conseil de l'Europe . « En ce qui concerne mon parti … il n'y a pas de « si » ni de « mais » sur cette question. Le Parti travailliste de Malte a toujours été, est et restera contre l'avortement.»
Malte résiste et devient ainsi le dernier pays d'Europe à refuser toute forme d'avortement, et ce malgré de fortes pressions internationales.


Articles similaires

Belgique : l’avortement : exception ou droit des femmes ?

Belgique : l’avortement : exception ou droit des femmes ?

- Avortement

A l'occasion du 26ème anniversaire de la loi Lallemand-Michielsen du 3 avril 1990 dépénalisant l'avortement, certains députés belges, encouragés par la plateforme « Abortion Right ! », renouvellent une tentative d'élargissement et de normalisation de l'avortement.

S'il s'agissait l'an dernier d'étendre le délai de l'avortement au-delà des 12 semaines légales actuelles (cf. : Bulletin de l'IEB ), une nouvelle proposition de loi déposée par les députés fédéraux DéFI Olivier Maingain et Véroniqu...

Lire la suite

Révision de la loi avortement en Alabama : la femme, toujours victime, ne sera jamais condamnée

Révision de la loi avortement en Alabama : la femme, toujours victime, ne sera jamais condamnée

- Avortement

« Une femme qui avorte ne sera pas condamnée, étant considérée comme victime, mais le médecin qui pratique l'avortement en revanche encoure une peine allant de 10 à 99 ans de prison. » C'est ce que prévoit la nouvelle loi adoptée par la gouverneure d'Alabama Kay Ivey ce mercredi 15 mai 2019.   « Notre position est simplement que l'enfant à naître est une personne, et le projet de loi va directement dans ce sens » a déclaré le représentant de l'Etat, Rich Wingo.

La loi édicte toutefois qu'en c...

Lire la suite

Espagne : limitation de l’avortement pour les mineures

Espagne : limitation de l’avortement pour les mineures

- Avortement

Le mercredi 9 septembre 2015, le Sénat espagnol a validé la dernière étape législative pour l'interdiction de l'avortement des jeunes filles mineures sans le consentement de leurs parents. La loi a été votée par 145 votes pour et 89 contre. La réforme prévoit donc qu'une jeune fille ne pourra recourir à l'avortement qu'à la double condition de sa volonté clairement exprimée, et du consentement exprès de ses parents.
Le recours à l'avortement est un sujet très controversé en Espagne. Si la loi ...

Lire la suite