Diminution du nombre des femmes belges qui vont avorter aux Pays-Bas

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités - Pays-Bas Pays-Bas

Publié le : 11/02/2020

Auteur / Source : Jaarrapportage 2018 zwangerschapafbrekingen Nederland

C'est une bonne nouvelle : selon le dernier rapport officiel 2018 des Pays-Bas en matière d'avortement (De jaarrapportage 2018 van de Wet afbreking zwangerschap, zoals opgesteld door de Inspectie Gezondheidszorg en Jeugd), publié la semaine dernière, le nombre de femmes quittant la Belgique pour avorter aux Pays-Bas est en baisse continue : de 1473 avortements en 2011, l'on passe à 444 avortements en 2018. Aucune donnée n'est par contre disponible sur les raisons conduisant ces femmes à se rendre aux Pays-Bas pour avorter, en particulier quant au délai de grossesse (avant ou après 12 semaines) durant lequel interviennent ces avortements.

(De jaarrapportage 2018 van de Wet afbreking zwangerschap, zoals opgesteld door de Inspectie Gezondheidszorg en Jeugd, p. 29)


Articles similaires

Avortements à répétition chez les femmes célibataires aux Pays-Bas

Avortements à répétition chez les femmes célibataires aux Pays-Bas

- Avortement

Les femmes néerlandaises qui se font avorter plusieurs fois sont principalement sans relation stable, ont en moyenne 1 enfant et sont âgées de 25 à 35 ans. C'est ce que révèle une étude de l'Association néerlandaise des médecins pratiquant l'avortement (NGvA).

En 2015, plus d'un tiers des 30.803 avortements provoqués aux Pays-Bas concernaient des femmes ayant déjà vécu un avortement auparavant. Parmi elles, 85% avortaient pour la deuxième ou la troisième fois, près de 9% pour la quatrième foi...

Lire la suite

Etats-Unis : le soutien à l’avortement en baisse, le nombre d’avortements aussi

Etats-Unis : le soutien à l’avortement en baisse, le nombre d’avortements aussi

- Avortement

Selon un nouveau sondage de Marist Poll, 84% des Américains ne sont pas favorables au fait de permettre l'avortement, et surtout pas au-delà des trois premiers mois de la grossesse.
D'après cette même étude, 60% des Américains jugent l'avortement « moralement inacceptable » tandis que 64% pensent que le taux d'avortement aux Etats-Unis est supérieur à ce qu'il devrait être.
D'après78% des sondés sont favorables à une notification parentale dans le cas de l'avortement d'une mineure, 68% s'oppos...

Lire la suite

31% des Belges ne trouvent pas la législation sur l'avortement justifiée

31% des Belges ne trouvent pas la législation sur l'avortement justifiée

- Avortement

Tous les neufs ans depuis 1981, une étude européenne sur les valeurs permet de recadrer l'évolution des esprits et des comportements. Le volet belge de ce sondage "grandeur nature", financé par la Fondation Roi Baudouin, a été réalisé sous la houlette de Karel Dobbelaere, Liliane Voyé et Koen Abts. Ce sondage aborde les valeurs auxquelles les Belges sont attachés, l'éventuelle méfiance dont peuvent faire l'objet certaines institutions, ainsi que l'évolution dans les domaines moraux ou éthique....

Lire la suite