Avortement : le Conseil d'Etat a rendu son avis sur les amendements à la proposition de loi

 Imprimer

Thématique : Début de vie / Avortement

Actualités - Belgique

Publié le : 24/06/2020

Auteur / Source : C. du Bus

La demande d'avis concerne 30 amendements à la proposition de loi ‘modifiant diverses dispositions législatives en vue d'assouplir les conditions pour recourir à l'interruption de grossesse'. Cette proposition de loi fut adoptée en deuxième lecture, le 20 décembre 2019, par la Commission de la Justice de la Chambre de Représentants, faisant suite à un premier avis du Conseil d'État. Celui-ci n'avait alors soumis aucune critique sur le texte, hormis concernant l'extension du délit d'entrave, qui manquait de précision et de justification. (Voir l'analyse de cet avis par l'IEB)

La Chambre doit désormais procéder aux dernières discussions sur base du nouvel avis du Conseil d'État, commenté dans ce Flash Expert.


Articles similaires

Amnesty International soutient une politique pro-avortement

Amnesty International soutient une politique pro-avortement

- Avortement

Les Irlandais auront à se prononcer cet été par referendum sur l'abolition du huitième amendement de sa Constitution. Cet amendement reconnaît comme équivalent le droit à la vie de la mère et celui de l'enfant à naitre, et justifie que l'avortement est encore partiellement interdit dans ce pays. Afin d'influencer l'opinion publique, « Amnesty International Irlande » (A.I.I.), a organisé une campagne pro-avortement pour l'occasion et a accepté la somme de 137.000€ de la Fondation américaine « O...

Lire la suite

Maroc : élargissement de la loi sur l’avortement

Maroc : élargissement de la loi sur l’avortement

- Avortement


Jusqu'à présent, au Maroc, la pratique de l'avortement n'était dépénalisée que dans le cas où la santé de la femme était en danger. Depuis plusieurs mois, cependant, certaines associations ont accentué la pression sur l'opinion publique et le monde  politique pour réclamer un élargissement des conditions d'accès à l'avortement en vue de lutter contre « l'avortement clandestin et non médicalisé ». C'est ainsi que le 15 mai dernier, un communiqué annonçait que l'avortement pourrait dans un aven...

Lire la suite

Prévenir l’avortement face à une grossesse inattendue

Prévenir l’avortement face à une grossesse inattendue

- Avortement

Face à une grossesse inattendue, la femme se trouve souvent seule et démunie, et parfois poussée vers la solution de l'avortement. C'est pour rompre ce cercle de la solitude et de la panique qu'une initiative s'est développée depuis 2009 en Flandre : « Een buddy bij de wieg ».
Les familles démunies socialement et vulnérables peuvent faire appel à un bénévole qui les accompagnera tout au long de la grossesse et jusqu'à ce que l'enfant ait un an. Le « buddy » prend contact chaque semaine avec la...

Lire la suite