Toutes les actualités

Enfants nés sans vie : moderniser et humaniser la législation

Enfants nés sans vie : moderniser et humaniser la législation

- Grossesse

Le 3 décembre 2010, Sabine de Béthune a déposé au Sénat une proposition de loi concernant les enfants nés sans vie (5-559/1). Une proposition identique a déjà été déposée au Sénat le 7 mai 2009 (doc. Sénat, nº 4-1318/1 - 2008/2009). En vue de moderniser et humaniser la législation actuelle, l'auteur suggère 3 grandes modifications.

La première consisterait à abaisser la limite légale de viabilité pour la ramener de 180 jours de gestation à 140 jours de manière à rendre les choses conformes aux progrès de la néonatologie, ce qui correspond à vingt semaines après la conception.
La seconde serait l'établissement d'un acte de déclaration d'enfant sans vie, quelle que soit la durée de gestation, et la possibilité d'y faire figurer également le nom de famille de l'enfant né sans vie. Actuellement, il est possible d'attribuer uniquement un prénom aux enfants dont la naissance a eu lieu plus de six mois après la conception (règle de 180 jours de gestation).
La troisième consisterait à trait...

Lire la suite 


Banque d’ovules congelés : la Belgique en tête ?

Belgique - Banque d’ovules congelés : la Belgique en tête ?

- Don de gamètes

Créée il y a à peine deux ans, la banque d'ovules congelés du Centre de médecine reproductive de l'UZ Brussel est pleinement opérationnelle, alors que la technique n'en est qu'à ses balbutiements dans les pays voisins comme la France, les Pays-Bas ou l'Allemagne.

A Bruxelles, en deux ans, les dons d'ovocytes ont déjà permis de « traiter » environ 150 patientes. Le Dr Dominic Stoop explique comment la congélation d'ovocytes permet par exemple que d'un seul et même don, plusieurs ovocytes prélevés de la femme donneuse puissent être répartis vers plusieurs femmes receveuses.  Le temps d'attente est ainsi passé de 1 à 2 ans au début, à 3 à 6 mois aujourd'hui. La donneuse est de la sorte plus libre de faire le don quand elle le souhaite, et ne dépend pas des exigences et du cycle de la receveuse.
Un autre intérêt de cette banque d'ovocytes congelés est le « social freezing », c'est-à-dire la congélation pour des raisons sociales. «  Il s'agit de femmes entre 30 et 40 ans qui sont célibat...

Lire la suite 


« Après 10 ans d’euthanasie en Belgique, il est temps de passer à l’étape suivante. »

Belgique - « Après 10 ans d’euthanasie en Belgique, il est temps de passer à l’étape suivante. »

- Euthanasie et suicide assisté

Dans une lettre au Formateur Elio Di Rupo, Wim Distelmans, président de LEIF* et professeur de médecine palliative à la Vrije Universiteit Brussel, réclame un débat politique et social ouvert sur un affinement et un élargissement de la loi sur l'euthanasie ainsi que sur d'autres décisions concernant la fin de vie. Associé à 8 autres signataires, Wim Distelmans est d'avis qu'il n'est pas tenable de maintenir l'obligation de confirmer tous les cinq ans la déclaration d'euthanasie. Actuellement, la déclaration anticipée entre en application si le patient est dans un état d'inconscience irréversible. Les signataires de la lettre vont plus loin et abordent la question des patients atteints de tumeurs cérébrales avancées ou encore de la maladie d'Alzheimer, auxquels ils voudraient que la loi s'applique également. 

Tous soulignent aussi, qu'il n'est pas normal que ce soit au patient qui demande l'euthanasie, de chercher un autre médecin si son médecin traitant refuse sa demande. Surtout po...

Lire la suite 


Test de paternité : avis du Pr. Jean-Michel Foidart, médecin spécialiste en gynécologie-obstétrique,

Test de paternité : avis du Pr. Jean-Michel Foidart, médecin spécialiste en gynécologie-obstétrique,

- Filiation

Le Bulletin de l'IEB du 29 novembre dernier reprenait l'information de la commercialisation par internet d'un test de paternité.

Le Pr. Jean-Michel Foidart, médecin spécialiste en gynécologie-obstétrique, s'est exprimé à ce sujet. « Ce genre d'analyses, jusqu'à présent postnatales, avaient été déjà fermement condamnées par le Conseil national de l'Ordre des médecins qui avait rendu un avis très clair dès 2001, avis confirmé en 2009. Il s'agit d'une pratique qui n'est pas orientée vers le patient et qui est donc contraire à la déontologie médicale, l'art du médecin consistant essentiellement à poser un acte diagnostic à des fins thérapeutiques. Ici, il s'agit  d'une exploitation mercantile de la science en vue d'établir ou de contester une filiation génétique. Même si les tests de paternité fleurissent sur la toile, il est également important de rappeler que dans notre pays, à l'instar de la France, ils ne peuvent être réalisés légalement qu'avec l'autorisation d'un magistrat instruc...

Lire la suite 


Ethical points in caring for people nearing death

Ethical points in caring for people nearing death

- Soins palliatifs

Issues linked to ageing and the end of life are complex and sometimes painful. The questions surrounding this topic are sensitive and cannot have a simple response. They challenge our sense of solidarity and our ingenuity in seeking ways and means to express true compassion and act appropriately.  

Several people have become household names as part of the debate on the end of life. Whether we like it or not, they have become part of our collective memory: Karen Ann Quinlan and Terri Schiavo from the United States, Ramón Sampedro and Immaculada Echevarría from Spain, Vincent Humbert and Chantal Sébire from France, Piergiorgio Welby and Eluana Englaro from Italy, Hugo Claus from Belgium, and many others.  

The media has focussed on extreme cases which have been brought to public attention because of their particularly dramatic nature. Thus, the discussion has largely been based around certain "unusual" situations with high emotional stakes. Because of this, the complex and sensitive ...

Lire la suite 


Leuven: production de cellules souches adultes issues de tissus graisseux

Leuven: production de cellules souches adultes issues de tissus graisseux

- Génétique

"Avec Cellerix, TiGenix est la plateforme de thérapie cellulaire la plus avancée du monde. Cette plateforme est la seule qui ait obtenu l'approbation des autorités européennes pour faire des études cliniques et les commercialiser immédiatement." affirme le communiqué de presse diffusé largement ces jours-ci en Belgique.

TiGenix espère surtout tirer sa croissance des 3 nouveaux produits apportés par Cellerix, tous  en cours d'études cliniques, et fabriqués à partir des cellules souches adultes issues de tissus graisseux. Une originalité par rapport aux autres biotechs, qui utilisent pour la plupart des cellules de la moelle osseuse ou du placenta. "Nous utilisons de la graisse provenant des cliniques de liposuccion. Nous en extrayons des cellules souches. Avec un donneur, nous pouvons fabriquer 360.000 doses du traitement compatible avec n'importe quel malade, contrairement aux cellules issues de la moelle osseuse du seul patient", indique le CEO, Eduardo Bravo.

Lire la suite 


Test de paternité durant la grossesse en Belgique

Test de paternité durant la grossesse en Belgique

- Grossesse

Une prise de sang chez la maman suffit. En effet, « La procédure du test consiste à analyser l'ADN foetal libre circulant  isolé du plasma du sang de la mère avec les échantillons d'ADN de la mère et du père présumé. Comme ces marqueurs changent d'une personne à l'autre, l'analyse d'un tel nombre de marqueurs permet d'obtenir une empreinte génétique individuelle. A l'aide d'un logiciel de bioinformatique, nous comparons ces empreintes pour confirmer ou infirmer la paternité. » indique le communiqué de presse diffusé tous azimuts en Belgique. Ce test peut être commandé via Internet pour un montant de 1200 €. Les résultats arrivent par la poste ou par mail.
Présente dans 25 pays, Easy DNA est spécialisée dans la prestation de services dans le domaine des tests ADN dans le secteur privé aussi bien que dans le secteur public.

le fait de baser la publicité du test sur l'absence de risque médical de celui-ci par rapport à d'autres tests qui existent déjà (amniocentèse ou le CVS (échantill...

Lire la suite 


Vers une meilleure traçabilité et analyse des risques lors des dons d'organes?

Belgique - Vers une meilleure traçabilité et analyse des risques lors des dons d'organes?

- Don d'organes, de tissus et de sang

Un communiqué de presse du 18 novembre 2011 nous apprend que le Conseil des ministres a approuvé un avant-projet de loi réglementant le prélèvement et la transplantation d'organes. Transposant une directive européenne en la matière, cet avant-projet impose une évaluation et une sélection des donneurs ainsi qu'une meilleure analyse des risques. Cet avant projet vise également à assurer une meilleure traçabilité des organes et prévoit une centralisation des incidents et réactions graves tant pour le donneur que pour le receveur.

Source: Communiqué de presse du Conseil des ministres du 18 novembre 2011.

Déjà paru: Dossier de l'IEB : "Le don d'organes : donner pour sauver"

Lire la suite 


Le Comité consultatif de bioéthique de Belgique a célébré ses 15 ans d’activité.

Le Comité consultatif de bioéthique de Belgique a célébré ses 15 ans d’activité.

- Génétique

De l'embryon à l'euthanasie et à la transplantation d'organes, le Comité de bioéthique de Belgique a publié 50 avis en 15 ans, souvent à la demande de parlementaires ou de ministres. Au-delà de la préparation d'une loi, le Comité rappelle a posteriori aux parlementaires que leurs lois ne sont pas toujours conformes à l'éthique.

C'est ce qui a été rappelé lors d'une conférence organisée à l'occasion de cet anniversaire. Un orateur a également souligné le fait qu'il avait fallu 5 ans pour mettre sur pied ce groupe d'experts, dont la nomination est aussi politique, avant qu'il ne soit effectif. « Ce comité est capable de dépasser le patchwork d'opinions et fournit des analyses exhaustives, en toute liberté. Il permet de penser au-delà des sensibilités et des intérêts particuliers, sans verser dans l'idéologie » a estimé la ministre Laurette Onkelinx dans le communiqué lu à cette occasion.

Lire la suite 


Charleroi : MaSTherCell pour la production et livraison de cellules souches

Charleroi : MaSTherCell pour la production et livraison de cellules souches

- Génétique

Encouragé par le gouvernement wallon et sous l'impulsion de Jean-Claude Marcourt, ministre de l'économie, MaSTherCell (Manufacturing Synergies for Therapeutic Celles) sera opérationnel dès juin 2012 dans le Biopark de Charleroi, rejoignant ainsi le trio des sociétés actives en Wallonie (Bone Therapeutics, Promethera et Cardio3-Biosciences ) dans le domaine de la thérapie cellulaire.

Quatre types de cellules sont utilisés aujourd'hui : les cellules différenciées, les cellules souches adultes et embryonnaires et les cellules souches pluripotentes induites (iPS). « Nous allons produire des cellules médicaments pour le compte de sociétés de biotechnologie et pharmaceutiques, européennes, belges et américaines, voire asiatiques, explique Didier Argentin, directeur du projet et cofondateur de MaSTherCell. En ce qui concerne les types de cellules et d'applications thérapeutiques, nous partons sans a priori et cela variera dans le temps en fonction des demandes de nos clients, même s'il est...

Lire la suite