FR NL EN

L'actualité

Le contrôle de l’avortement par des experts qui ignorent qu’ils ont été nommés

15/11/2018 - Beginning of life

Liste des experts : ICI Après 6 ans d’inactivité de la Commission d’évaluation de l’interruption volontaire de grossesse, au moins 4 membres se sont découverts candidats en prenant connaissance d’un récent arrêté royal. Ils s’étaient en effet proposés quelques années auparavant, sans aucun retour jusqu’à leur nomination « surprise ». La Commission va...

Lire la suite

Les soins palliatifs édictent leurs recommandations pour pratiquer l’euthanasie

15/11/2018 - End of life

Nouveau Flash Expert pour décrypter les recommandations de la Fédération des soins palliatifs en Flandre : ICI La Fédération des soins palliatifs en Flandre a publié récemment des recommandations destinées aux aidants confrontés à une demande d’euthanasie d’une personne majeure. En réalité, cette dénommée « directive euthanasie » s’adresse principalement...

Lire la suite

Pays-Bas : la justice devra se prononcer sur l’euthanasie des personnes démentes

15/11/2018 - End of life

Pour la première fois en 16 ans aux Pays-Bas, un médecin est poursuivi par le Ministère Public pour avoir euthanasié une patiente souffrant de démence profonde. La déclaration de volonté de la patiente, rédigée un an auparavant, contenait plusieurs contradictions : la patiente disait refuser d’entrer en maison de retraite et vouloir l’euthanasie, mais ce « sur sa demande » et...

Lire la suite

Canada : une proposition de loi pour protéger la liberté de conscience des soignants

15/11/2018 - Conscience clause

Un député canadien a déposé une proposition de loi pour protéger les soignants qui font appel à l’objection de conscience en matière d’euthanasie et d’aide médicale au suicide. La proposition de David Anderson aurait pour effet de pénaliser quiconque qui intimiderait un professionnel de la santé (médecin, infirmier, pharmacien ou autre) et le pousserait à participer directement ou...

Lire la suite

Malaise par rapport à certains médecins français qui euthanasient leurs patients en Belgique

02/11/2018 - End of life

Dans un avis par lettre du 28 octobre, le Comité consultatif de Bioéthique de Belgique s’est montré divisé sur la question de savoir si un médecin établi à l’étranger mais autorisé à exercer sur le sol belge, peut venir en Belgique avec son patient qui demande l’euthanasie, « et le faire admettre dans un centre de court séjour belge ou dans une maison de repos et de soins belge afin de...

Lire la suite

The mission of the IEB

The European Institute of Bioethics (IEB) is a private initiative of a group of citizens (physicians, jurists, and scientists) who are closely interested in significant advances in medicine and biology, which confer on humankind unprecedented control over the course of human life.  Aware of the promise and hope that these recent biomedical discoveries and practices bring, but also of the risk of humankind going astray, this group has set up an entity to obtain reliable information and to elicit the broadest possible reflection on the implications of these discoveries and on the stakes that they call into play.

The IEB has set itself the goal of contributing to the elaboration of bioethics based on the respect for and protection of each human being, from conception until natural death.

Exercising critical vigilance

The IEB is in favour of progress, but not of the particular "ideology of progress" that tends to be easily gratified by new accomplishments or the seductive perspectives that these offer. It exercises a critical, vigilant spirit when contemplating advances in science and technology—most particularly in the field of biomedicine—and in the legislation that accompanies them.

The IEB is independent of all parties or groups of a political or religious nature. It is non-denominational and adheres to the principle of the secular state, respectful of and attentive to religious traditions.

The IEB conducts and presents its deliberations in common sense terms, while consciously supporting its own positions in such a way as to promote well-reasoned public dialogue.

Raising the awareness of citizens and politicians

The IEB seeks to inform, enlighten and raise the awareness of the general public and political decision makers on bioethical risks and related social issues (in particular, education and family issues). It achieves these goals through the regular organisation of educational events (colloquia, seminars, conferences, debates and continuous training), publications (books, brochures, academic papers, press communiqués) and other activities (press conferences, lobbying).

Fostering collaboration

The IEB also wishes to promote exchanges and synergies among institutions, centres and individuals that share its approach to bioethical issues.

The European Institute of Bioethics was founded in Brussels in November 2001 as a non-profit organisation (A.S.B.L.).

The IEB draws on the expertise of its honorary committee and of its scientific committee, whose members come from various Belgian and foreign universities.