FR NL EN

La fécondation in vitro est–elle incontestable ?

PDF disponibleImprimerRecommander
[Français] 29/10/2010
Auteur / source : Tugdual Derville

Un concert de louanges a accompagné l'attribution du prix Nobel de médecine au professeur Edwards, inventeur de la fécondation in vitro (FIV). Pourtant, les objections ne manquent pas... 

Déjà, en dissociant relation sexuelle et procréation, l'insémination artificielle appliquée à l'homme avait ouvert la voie, avec le don de sperme, à la dissociation délibérée entre paternité biologique et « paternité sociale ». De nouveaux secrets de famille étaient encouragés.
Avec la FIV, les embryons ne sont plus conçus sous la protection du corps d'une mère, mais en laboratoire. On peut aussi utiliser des ovocytes d'une « donneuse » et même transférer à un couple des embryons conçus par autre couple.
La FIV et la possibilité de congeler gamètes et embryons ont amplifié les bouleversements inaugurés par l'insémination et acté ou provoqué de nouvelles transgressions.

Au total 10 objections peuvent être énoncées.

Mots clés : embryon, FIV, stérilité, PMA

Documents, études, textes connexes