FR NL EN

L'actualité

Italie : un hôpital menace la liberté des médecins qui refusent de pratiquer l’avortement

16/03/2017 - Bioéthique, droit et politique

Un hôpital peut-il discriminer à l’embauche des gynécologues sur la base de leur refus de pratiquer des avortements ? C’est la question qui fait débat aujourd’hui en Italie. En effet, l’hôpital San Camillo de Rome a publié une offre d’emploi pour deux médecins qui s’engageraient à ne pas faire valoir la clause de conscience relative à l’avortement, exigence pour voir leurs candidatures...

Lire la suite

Royaume-Uni : la clause de conscience remise en question par le Conseil Général des Pharmaciens

16/03/2017 - Bioéthique, droit et politique

Doit-on obliger un pharmacien à délivrer un médicament quand bien même il jugerait l’effet de ce dernier contraire à ce que lui indique sa conscience ? Le General Pharmaceutical Council s’est penché sur la question mi-février et a statué en faveur d’un « duty to dispense ». Soit l’obligation de délivrer toute prescription médicale quelles que soient les...

Lire la suite

La Loi euthanasie en Belgique doit être évaluée en profondeur

09/03/2017 - Fin de vie

Quatre des membres de la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie (CFCEE) (Wim Distelmans, Jacqueline Herremans, Gilles Génicot et le Dr Proot, ont présenté il y a quelques jours le Rapport 2014-2015 de la Commission aux députés membres de la commission Santé publique de la Chambre. Les questions de ceux-ci ont porté sur des points essentiels et révèlent un certain malaise...

Lire la suite

Sédation : le médecin doit-il obéir à un patient qui la demande ?

09/03/2017 - Fin de vie

Une décision du conseil de discipline des soins de santé (RTG) de La Haye vient attiser le débat autour de la sédation en phase terminale aux Pays-Bas. Dans un jugement récent, le conseil de la RTG a en effet condamné un spécialiste en gériatrie qui n’avait pas jugé opportun de sédater une patiente de 102 ans qui le demandait. Celle-ci exprimait en effet le désir de ne plus vivre. Le gériatre...

Lire la suite

Etats-Unis : manipulation génétique d’embryons pour le traitement de maladies graves

09/03/2017 - Recherche biomédicale

Un comité d’experts influents de l’Académie américaine a marqué son accord, dans le courant du mois de février pour procéder à la modification de l’ADN de cellules germinales, en vue d’éliminer le risque de maladies héréditaires. Cette pratique reste à ce jour illégale aux Etats-Unis, comme dans de nombreux autres pays, qui ont signé la convention internationale d’Oviedo...

Lire la suite

Les publications de l'IEB

Clause de conscience au profit des professionnels de la santé

Clause de conscience au profit des professionnels de la santé

L'Institut Européen de Bioéthique tente de faire le point de façon synthétique sur les questions de la clause de conscience pour les professionnels.

Un médecin peut-il refuser de pratiquer une euthanasie ? Une infirmière peut-elle refuser de participer à un avortement ? Un pharmacien peut-il refuser de délivrer certains produits ? La légitimité de ces attitudes est-elle consacrée en droit voire reconnue par la loi belge ?

Télécharger la version PDF

En savoir plus
Carte de fin de vie

L'IEB vous propose la Carte de fin de vie

Il est toujours difficile de penser à notre propre mort. N'avons-nous pas peur d'aborder ce sujet avec nos proches et parfois notre médecin ?

Cette Carte permet de réaffirmer notre confiance dans le médecin et de refuser autant l'acharnement thérapeutique que le comportement euthanasique.

Une Carte à garder sur vous. Découvrez-la (en la téléchargeant sur le site) et n'hésitez pas à la faire connaître autour de vous.

Télécharger la carte de fin de vie

Pour obtenir des exemplaires de cette carte, merci de nous envoyer une enveloppe pré-adressée et timbrée à votre nom à l'Institut Européen de Bioéthique ci-dessous.

Institut Européen de Bioéthique
1 rue de la Pépinière - boîte 2
1000 Bruxelles

La mission de l'IEB

Confrontés aux questions qui touchent à notre santé et à notre vie, des choix délicats s'imposent souvent face à certaines techniques médicales, situations de souffrance, courants de pensée... Ils méritent d'être longuement travaillés et mûris.

C'est pourquoi, encouragé par son Comité scientifique, l'Institut Européen de Bioéthique (IEB) s'est donné pour mission d'offrir à chacun la possibilité de s'informer et de se former pour tenter de comprendre les enjeux sociétaires de la bioéthique.

L'IEB se positionne comme centre de référence sur les diverses questions d'actualité en bioéthique (législations, déontologie médicale, articles de presse, coordonnées d'associations, lieux d'accueil, réflexion académique, ...), et porte une vigilance particulière sur le thème de la clause de conscience (approfondissement théorique, collecte d'informations, animation de contacts...).